Une longue route par Fumiyo Kouno - 2005
1 volume (édition terminée) - Kana
1 volume (édition terminée) - Futabasha
Sens de lecture japonais - 150x210 mm - 12,50€
Pas de planning
Couverture japonaise Couverture française

Donnez votre avis

Sôsuke Oimatsu est un oisif sans le sou courant après les filles belles et riches. Débarque chez lui un beau matin Michi, une jeune femme tout ce qu'il y a de plus ordinaire, en dehors du fait qu'elle est porteuse d'une lettre du père de Sôsuke : celui-ci a marié son bon à rien de fils avec la fille d'un ami lors d'une soirée d'ivresse dans un bar et Michi est donc sa femme. Voilà comment débute leur vie de couple !

Une longue route est un manga de Fumiyo Kouno que Kana nous propose dans sa collection Made In. Ce n'est pas la première œuvre de cette auteure que nous découvrons en français puisque sont déjà parus Le pays des cerisiers et Pour Sanpei, déjà chez Kana, ainsi que Koko dans la collection Kids de Glénat.

Dans ce one-shot, Kouno s'essaye à la tranche de vie à coups de petites histoires de trois ou quatre pages. Il n'y a donc pas à proprement parler de scénario puisqu'on ne fait que suivre un couple tout ce qu'il y a de plus mal assorti : d'un côté Sôsuke, un jeune homme pas franchement très attachant au premier abord, paresseux, incapable de garder un boulot plus de deux jours, dépensier, dragueur compulsif et donc totalement infidèle, sans le moindre scrupule, de l'autre Michi, une jeune femme plutôt dans la lune, a priori soumise et sans guère de personnalité, effacée et, disons, un peu simplette. En résumé, un bon à rien avec une paumée.
Mais au fil des historiettes qui se suivent sans vraiment se ressembler se dessinent des personnalités un peu plus complexes. Si lui passe son temps à courir les jupons et à dire de sa femme qu'elle n'a aucun charme, aucun intérêt, il finit par s'y attacher tendrement même s'il préfèrerait sans doute se faire arracher le scalp plutôt que l'avouer vraiment. Et elle n'est pas si aveugle qu'elle le semble, connaissant les habitudes pas très glorieuses de son époux mais sans se complaire dans le rôle de la femme victime malheureuse. Il n'est d'ailleurs pas rare qu'on finisse un chapitre avec la très nette sensation qu'elle mène bien plus la danse que lui et qu'il subit plus qu'il veut le faire croire...

Pas de scénario vraiment établi donc mais plutôt un enchaînement de tranches du quotidien, sans lien les unes avec les autres, parfois jouant pleinement sur l'absurde et le loufoque, semblant sans queue ni tête, d'autres fois plutôt sur la poésie et la sensibilité, domaine dans lequel Kouno a su parfaitement démontrer sa maîtrise dans ses autres œuvres. Quelques histoires sont ainsi sans aucune parole, juste le suivi d'un quotidien tout simple où tout passe par un dessin très touchant et délicat, privilégiant l'émotion sur le pur réalisme. Un simple regard, une attitude et c'est un monde de tendresse et de chaleur qui s'installe. Certaines histoires par contre sont plus difficiles à comprendre, jouant totalement sur la culture japonaise, ancrées dans une réalité dont un occidental a du mal à saisir la subtilité pour certains gags, certaines situations.
Cette compilation d'histoires prépubliées au Japon entre 2001 et 2004 n'est sans doute pas la plus simple pour découvrir le style de Kouno, les personnages n'étant clairement pas faciles d'accès, mais elle révèle au fil des pages un couple finalement attachant dans son quotidien tantôt absurde, tantôt poétique, bourré de tendresse et de petites notes d'humour.

Droits images et couvertures: © Fumiyo Kouno 2001 - publié au Japon par Futabasha Publishers, Ltd.



Retour liste manga
Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga