Les curiosités de Mangaverse

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Bang ! 2 Spécial Chris Ware

Si l'envie vous prend de découvrir des auteurs BD d'horizons divers, jetez donc un oeil à Bang !, la revue trimestrielle éditée par Beaux Arts magazine (dont je ne connais que le dernier HS paru, sur la BD justement) et Casterman. Ouvrons donc ce numéro 2, sorti le 18 avril 2003. Au menu, un peu de tout.

Jimmy Corrigan de Chris WareUne longue interview de Chris Ware par exemple, dont vous avez certainement entendu parler si vous avez suivi le Festival d'Angoulême de cette année puisque sa BD "Jimmy Corrigan" a reçu le prix alph-art du meilleur album. Bang ! en profite d'ailleurs pour nous proposer 7 pages de la première apparition inédite en France de Jimmy Corrigan. J'avoue ne pas trop savoir quoi en penser: simple, épuré, absurde, incroyablement géométrique et de ce fait assez froid et finalement plutôt déstabilisant, avec des allers et retours dans le temps n'importe quand... Le style de dessin, assez simple, aux couleurs clairement définies, pourrait faire croire que la lecture serait plutôt facile d'accès, il n'en est rien, tout a un sens, le moindre détail est important, il faut reconnaître que ça pique ma curiosité... De là à me lancer dans l'exploration du pavé Jimmy Corrigan chez Delcourt, je ne sais pas...

Quand Moebius rencontre Blueberry...Les pages suivantes nous présente Jean-Yves Duhoo, dessinateur de l'Association, qui va tenter de rencontrer Arnaud Montebourg, député socialiste qui souhaite qu'on passe à la 6ème république. Après un petit jeu de l'oie républicain, on suivra sur 6 pages le dessinateur courant désespérement après le député, passant d'une antenne du PS à un meeting, tout en tentant de mettre en image les 5 républiques qui ont déjà existé... Tout ça dans un style caricatural, sans se soucier de créer des cases ou un tracé bien net... Libre et plutôt drôle, un leçon d'éducation civique pas chiante...

Bang ! nous réserve aussi, pour ce numéro 2, une analyse de quelques pages des rapports entre BD et ciné, entre Astérix, Spiderman, Ghost world ou Tintin. Et en profite pour laisser à Moebius la possibilité de rencontrer une de ses créations, Blueberry, qui va d'ici quelques mois avoir droit à son adaptation ciné signé Jan Kounen, avec Vincent Cassel dans le rôle titre. Rencontre qui va se transformer en leçon de morale durant laquelle Blueberry apprendra de son créateur que, non, il ne doit pas parler de drogues ni de sa vie sexuelle, c'est un héros de BD western, il a des règles à suivre... Et c'est très drôle, une grosse part d'autodérision rafraîchissante où Moebius ne se prend visiblement pas au sérieux et s'amuse...

Kan Takahama sait qu'il faut d'abord mettre la chaussette gauche avant la chaussette droite...Ah, nous arrivons à mon gros coup de coeur de ce numéro, la rencontre avec Kan Takahama, jeune mangaka de 25 ans dont les fidèles de Frédéric Boilet ("l'épinard de Yukiko" mais aussi traduction et adaptation de "Quartier lointain" de Taniguchi, entre autre) ont déjà largement entendu parler. Car les deux dessinateurs ont sorti le 20 janvier dernier au Japon "Mariko Parade", que nous devrions découvrir en France en septembre chez Casterman dans la collection Ecritures. Mais que fait donc Takahama dans les pages de Bang ! ? Eh bien, elle nous propose "Bons baisers d'Angoulême", petite BD où elle nous raconte, à sa manière, une soirée de son séjour en France lors du dernier Festival BD en compagnie de Frédéric Boilet. Le style de dessin me fait penser à Boilet pour la finesse des traits tout en conservant un côté très manga pour l'expression des visages, exagérée voire même extrême. C'est franchement très drôle, cocace, Kan n'arrêtant pas de dire à tout le monde "Je ne suis pas son modèle !", rapport avec la BD de Boilet dans Bang ! 1, "Haaa, j'vais jamais m'en sortir... les occidentaux, pour eux, toutes les japonaises se ressemblent" comme elle le dit fort justement... On rencontre Joann Sfar, Benoît Peeters (directeur éditorial de Bang, entre autre), François Schuiten ("comment il me salue, lui ? Façon hindoue ? Bonjour thaï ???"), Jirô Taniguchi et d'autres encore, Takahama n'hésitant pas à utiliser les oeuvres de ces dessinateurs pour les présenter. Le dessin et les couleurs, joyeuses et sans agressivité, donnent un côté très doux, très agréable à l'ensemble, alors que le dialogue, contant une romance où Boilet et Takahama ne manquent pas une occasion de se lancer des vâcheries, est incisif et piquant. A suivre de très près...

Quelques adresses à leur sujet:
Le site de Boilet (anglais-français-japonais)
Le site de Takahama (japonais avec un peu d'anglais)
Une interview du duo par BDnews lors du festival d'Angoulême

Une jeune fille modèle de Suehiro MaruoLa suite nous fait rencontrer Joe Sacco, auteur de "Gorazde" dont j'ai parlé ici même... Bang ! nous propose des pages encore inédites en France. Sacco se met une nouvelle fois en scène en 1990-1991, alors que Saddam Hussein envahit le Koweit, entraînant par la même, la réaction des occidentaux que l'on connaît... Il en profite pour nous parler en vrac des problème du Proche-Orient (Sacco ayant fait plusieurs albums sur le conflit israelo-palestinien), de sa dent cassée, de ses cours d'allemand en compagnie de Palestiniens, du fait d'être accro à la guerre, à ses images chocs, à ses blindées... En même temps cocasse, satirique, un peu absurde... Si vous voulez découvrir le style de Sacco, c'est déjà un premier pas...

Puis suivent un historique complet sur "le journal de Tintin" (instructif pour une jeunette comme moi), avec en prime une histoire de "Chlorophylle et Anthracite", ainsi que quelques pages d'un mangaka clairement pas grand public... Suehiro Maruo, c'est son nom, a peu de chances de voir ses titres sortir des frontières du Japon vu que "tout ce qui est tabou est pour lui source d'inspiration" selon le rédacteur de la petite présentation de l'auteur... On a d'ailleurs droit à une nouvelle, "Une jeune fille modèle", l'une des plus softs selon Bang... Il faut reconnaître que l'ambiance qui s'en dégage est des plus bizarre, assez glauque, noire, dérangeante, sans qu'il y ait spécialement d'images ignobles (quoique la dernière planche est directe)...

Bang ! 2 - printemps 2003Dans les dernières pages de Bang !, on a droit à des critiques de BD (entre autres, mais aussi expo ou jeux video), telles que "Garduno, en temps de paix" de Philippe Squarzoni, "Larme ultime" de Shin Takahashi (n'en déplaise à certains ;)), "Le chat du rabbin" de Joann Sfar (dont j'espère bientôt parler), etc... Je n'ai pas parlé de tout, car bien évidemment, il y a d'autres oeuvres et articles dans Bang ! 2 qui m'ont moins parlé...

Le prix ? 19,50€... Excessif ? Non. Vu que c'est un trimestriel, un numéro à 19,50€ pour 3 mois revient moins cher qu'un Shônen Collection à 6,95€ par mois... pas le même public, par contre, ça c'est sûr...

Petite note: pour les fans de Jirô Taniguchi, un conseil, ne loupez pas Bang ! 3 qui devrait sortir en juillet... En effet, au programme, rien de moins qu'une interview du mangaka, ainsi qu'un nouvel épisode de L'homme qui marche... A noter également que certaines de ses oeuvres déjà sorties en France bénéficieront d'une nouvelle édition prochainement dans la collection Ecritures (Le journal de mon père et L'homme qui marche, par exemple). (sources: Castermag' n°3 - printemps 2003)

Morgan

Auteur: Morgan

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


aucune annexe



À voir également

Couleur de peau : miel

Jung a 5 ans quand un policier le trouve errant dans les rues de Séoul. Quelques mois plus tard, le voilà en Belgique dans sa famille d'adoption. Mais loin de son pays, abandonné, déraciné, comment construire sa vie ?

Lire la suite

petitscubes02.jpg

La maison en petits cubes

Après le court métrage largement primé, l'émouvante histoire de Kenya Hirata revient en livre avec toujours les illustrations de Kunio Katô.

Lire la suite