Monster par Naoki Urasawa - 1995
18 volumes (édition terminée) - Kana
18 volumes (édition terminée) - Shogakukan
Sens de lecture japonais - 130x180 mm - 6,95€
Pas de planning
Couvertures françaises Couvertures japonaises Couvertures allemandes Couvertures espagnoles Couvertures italiennes

Donnez votre avis
Lire les autres avis

En 1986, le docteur Kenzô Tenma, jeune neurochirurgien japonais travaillant en Allemagne à L'Eisler memorial hospital, est un jeune médecin prodige à qui il est promis le meilleur avenir. Il est fiancé à la fille du directeur de l'hôpital. Ses opérations, pourtant jugées impossibles, sont toutes un succès. Tout semble aller pour le mieux. Seulement le docteur Tenma n'est pas heureux. Il se fait utiliser par le directeur de l'hôpital qui s'approprie ses travaux sous couvert de garantir sa carrière. Un soir, il sauve un chanteur d'opéra très connu alors qu'il aurait dû sauver un travailleur turc qui décède. Mais ce patient n'avait aucun intérêt pour l'hôpital contrairement au chanteur d'opéra. Petit à petit, Tenma se rend compte du rôle qu'on lui fait jouer. Peu de temps après, un nouveau choix se présente. Il peut sauver un enfant atteint d'une balle dans la tête mais ses supérieurs lui demandent de s'occuper en priorité du maire de la ville. Il choisit de s'occuper de l'enfant, se rebellant contre les ordres. Le maire meurt. Et Tenma perd tout. Sa fiancée, son avenir prometteur, son ambition. Mais le destin va l'aider... Et le poursuivre... 9 ans après...

Monster est un manga de Naoki Urasawa qui s'est terminé au 18ème volume au Japon en février 2002. Il était alors édité chez Shogakukan et prépublié dans le Big Comic Spirits, magazine à destination des jeunes adultes.
Vous vous intéressez à Urasawa ? Eh bien, sachez que Glénat a sorti le premier volume de Pineapple Army (sur 8 au Japon) où Urasawa n'avait que le rôle de dessinateur. Mais surtout, Génération comics sort actuellement 20th century boys, le dernier manga en date de Urasawa (12 volumes au Japon pour le moment) qui a commencé alors que Monster était encore en cours.
Retrouvez une bibliographie complète des oeuvres de Urasawa dans le Monster 6 publié par Kana: Yawara, Happy, Master Keaton, etc...

Kenzô Tenma est un homme à première vue sans histoire. Neurochirurgien de génie travaillant en Allemagne, promis à un brillant avenir, ce jeune japonais va soudain voir sa vie basculer dans l'obscurité et la solitude à la suite de meurtres non résolus dont il va être accusé. Il découvre vite qu'il en est en partie responsable du fait d'avoir, 9 ans auparavant, sauvé un jeune garçon au lieu d'une personnalité politique, mettant par la même occasion en péril sa carrière professionnelle. Mais comment imaginer que sous les traits d'un petit garçon de 10 ans pouvait se cacher un des pires monstres que l'humanité pouvait engendrer ? Froid, ne connaissant ni la peur, ni l'amour ni aucun autre sentiment, sachant sonder l'âme humaine et manipuler qui il souhaite, Johann va accumuler au fil des années les meurtres parfaits, laissant ici et là suffisamment d'indices pour que le Dr Tenma le suive mais pas suffisamment pour que la Police puisse faire un lien avec lui, devenu un jeune homme à l'allure respectable et au visage d'ange. Quoi de plus effrayant qu'un monstre humain, à l'apparence anodine et rassurante, que personne ne semble capable de voir, de prévoir et surtout d'arrêter... On ne connaît pas son but, ni ses origines. Sa soeur jumelle, semblant aussi innocente que lui est machiavélique, ne le sait pas non plus mais, vite rattrapée par son passé trouble, elle va bien être obligée de prendre elle aussi part à la traque du monstre...

Monster plonge au plus profond de l'être humain, là où règne l'obscurité la plus complète, là où sont enfouis nos peurs et nos secrets, aux racines même du Mal et du Bien qui nous habitent tous. Johann est passé maître en l'art de manipuler à sa guise tout être qu'il croise grâce à la connaissance de cette noirceur d'âme, grâce à la connaissance de tous les sentiments, tous les vices, toutes les attentes de chaque personne alors que lui-même ne semble plus capable d'éprouver la moindre émotion. Tenma, pourtant le type même de l'être naturellement bon et généreux, prêt à tout pour aider et sauver les autres, va devoir faire face à la partie la plus sombre de son âme et choisir sa voie, même si tout semble déjà prévu d'avance par Johann. Va-t-il perdre toute trace d'humanité et de compassion pour arrêter le monstre qu'il se culpabilise d'avoir involontairement sauvé ? Qui est la proie, qui est le chasseur ?

La grande réussite de Monster, c'est de rester parfaitement cohérent et homogène malgré une intrigue complexe et un nombre de personnages de plus en plus important. Chacun a son rôle, son utilité, tous sont parfaitement décrits tout en gardant une zone d'ombre propre à chacun, qui nous laisse incertains sur leur destin et leurs choix futurs, demeurant en cela totalement imprévisibles. La toile que tisse patiemment Urasawa volume après volume semble sans faille, parfaitement maîtrisée dans ses moindres détails.
On pourrait se demander comment une simple histoire de courses-poursuites à la "Fugitif" pourrait durer sur 18 volumes sans lasser ou tourner en rond. Nous voilà déjà au volume 8 et je ne constate aucun temps mort, aucun trou, aucun remplissage inutile. L'intrigue avance, petit à petit, gagnant en complexité tout en restant compréhensible, chaque page lue nous apportant son lot d'éclaircissements et en même temps de mystères, dévoilant les personnages les uns après les autres, nous faisant partager leur vie quotidienne, leurs états d'âme, leurs peurs. Certains n'ont rien à voir avec Johann, mais permettent aux personnages principaux d'avancer, d'évoluer, de savoir ce qu'ils cherchent.

On remarquera également l'extrême précision d'Urasawa concernant sa reproduction de l'Allemagne d'avant et après la chute du mur de Berlin. Quoi de mieux en effet que de placer le cadre de cette histoire sombre dans un pays au passé récent suffisamment trouble et torturé pour y trouver matière à inventer bon nombre de mystères et de secrets ? Un pays alors fragile, entre excitation et peur de l'autre. Voilà qui sied à merveille à l'ambiance de l'histoire, trouble et imprévisible, entre angoisses et incertitudes. De plus, le dessin est extrêmement fin et précis que ce soit au niveau des décors que des personnages (tous facilement reconnaissables car chacun ayant son propre style, on remarquera d'ailleurs que pour une fois les asiatiques font asiatiques et les occidentaux... occidentaux). Quand à la narration, on se croirait dans un film, la mise en scène est rythmée, tour à tour apaisante et angoissante. Avec parfois quelques petites pointes d'humour, de chaleur dans les relations humaines, le docteur Tenma guérissant le corps mais aussi l'esprit...

C'est le genre de manga qui prendra certainement toute sa force au bout des 18 volumes. Mais on peut dès à présent dire qu'on est face là à un très grand titre, digne des meilleurs polars, qui nous tiendra en haleine encore quelques mois (années ?) avant de nous livrer tous ses secrets... Un manga à la base plutôt pour un public plus âgé que les Kana habituels (ce n'est pas pour rien s'il est dans la collection Big Kana, c'est de plus un seinen comme le prouve son magazine de prépublication japonais Big Comics), non pas à cause d'effets gores ou sanglants ici inexistants, mais plutôt pour son ambiance noire de drame psychologique qui n'intéressera pas forcément les plus jeunes.

Sehen Sie mich ! Sehen Sie mich ! Das Monstrum in meinem Selbst ist so gross geworden !


- dessin original, qui colle très bien à l'ambiance du manga
- l'histoire se passe en Europe et semble tout à fait maîtrisée, Urasawa sait de quoi il parle
- une ambiance noire et stressante s'installe petit à petit
- on n'accrochera pas forcément sur le dessin
- une ambiance particulière également, un manga plus mature que les manga habituels...

Un manga fort intéressant de Urasawa sur la vie d'un jeune médecin qui bascule d'un coup dans l'horreur et la peur après avoir sauvé un petit garçon... On accroche vite ou pas du tout...


Nombre de volumes lus: 8 au 21-04-2003
Retour liste manga


EL-arbi El-alaouy
20-10-2010
manga Monster , c'est hyper super ! réussite dans tout les côtés, surtout dans son scénario. merci au scénariste tu es le pilier de tous ce travail!!!!!!!!

skizyk
13-09-2006
   Un thriller en manga ! Voila quelques chose d'interressant !
Monster est une vraie réussite scénaristique qui m'a tenu en haleine jusqu'a la fin. L'histoire est vraiment formidablement construite, pensée et étudiée. On voit qu'il s'est cassé la tête un sacré moment pour nous sortir ça. Au niveau des dessins par contre c'est pas pareil... C'est pas moche, mais c'est pas très beau non plus. M'enfin ça convient pour ce type d'oeuvre.

odore
11-05-2006
   C'est un manga que je conseile à tous! l'intrigue est tres prenante et on se snt vite pris dans l'histoire de Tenma, de Johan et celui de l'Allemagne! C'est un thriller excellent
Longue vie a MONSTER et a NAOKI URUSAWA

Yureka
21-07-2005
   Ce manga est tout simplement génial.
Dès le début du tome 1 on est pris aux tripes par l'histoire de ce docteur à qui tout réussissait et qui se retrouve rejeté par tout le monde pour avoir sauvé un jeune graçon à la place du maire.
L'auteur réussit à nous tenir en haleine jusqu'à la fin.
De plus, non seulement l'histoire est géniale mais les dessins sont eux aussi terribles. Les visages des personnages sont très expressifs et les planches sont superbement découpées.
Enfin bref, pour moi, c'est un manga que tout bon amateur se doit d'avoir lu au moins une fois^^.

Spounss
04-06-2005
   Wahh, que dire, c est un de mes mangas préféré!! Apres avoir lu les 20th century boy, j ai eu envie de lire Monster. Et, qu elle fut ma surprise, je le prefere de loin a 20th century boy,l histoire de monster est excellente, Naoki Urasawa sait nous tenir en haleine le temps de 18 tome, le suspens est a son comble, tout le long de la serie. Le dessin au premier abord semble le froid, mais on se rend tt de suite compte qu il colle parfaitement a l ambiance de l histoire. A travers ses dessins, Naoki Urasawa fait passer de grandes emotions, par exemple, certains dessins de Johan m ont fait froid dans le dos (ui ui je vs assure!. L histoire de ce jeune medecin n est pas répétitive ni lassante, elle est tout simplement trés trés entrainante. Monster est un manga bien etrange...
Bref , pour faire court, je pense tout de meme, qu on aime ou on deteste, il ne peut y avoir de juste milieu.

selhyn
21-04-2005
   Bonne série, bon scénario, mais ... je suis vraiment déçue par la fin!!! A suivre c'est vraiment plein de suspense, il ya toujours des retournements de situations, des nouvelles interrogations qui apparaissent, peu de réponses et surtout un scénario bien mené... bref tout ce qu'il faut pour une bonne série. Le seul bémol c'est qu'a un moment il faut arreter de créer des nouveaux mystères et les résoudre... quand c'est la fin de la série par exemple c'est le moment ou jamais... Bref cette série a été vachement bien a suivre, j'ai bien accroché et j'ai toujours attendu la suite avec impatience, donc très bonne série que je conseille. Le seul ennui c'est que le dernier tome ne finit rien du tout, on a l'impression qu'il en manque un... c'est un peu frustrant!!!!

casthor
30-01-2005
   Le dernier tome enfin dévoré, un constat s'impose: rarement une série captive à ce point, vous faisant attendre la suite avec autant d'impatience! Si la fin reste hélas un peu trop conventionnelle, l'histoire et son déroulement reste un excellent exemple de maitrise de la part de l'auteur, et donc de plaisir pour le lecteur. Les cliffhanger sont nombreux et réussis, les personnages parfaitement caractérisés, et même si l'histoire se permet parfois quelques dérives, l'immersion dans l'univers n'en deviens que plus grande. Une saga intelligente,ancré dans un univers historique, qui agite les neurones et fait vibrer le lecteur. Une réussite, à lire et à faire lire...

tenma
01-11-2004
   Tres bon thriller .
L'histoire est particulierement sombre (pas beaucoup d'humour) mais on accroche dès le début. Il y a énormément de travail en ce qui concerne le scénario (rare sont les perles de ce genre), et les personnages principaux sont particulièrement attachant .

Les rebondissement n'auront de cesse de vous étonner, de vous rassurer, de vous inquieter ... Bref, un manga à ne pas manquer pour les fans de suspense policier !

(PS: Certaines scenes peuvent choquer la sensibilité des + jeunes)

Nicolas
22-07-2004
   C'est un manga très intrressant avec une ambiance très oppressante. L'histoire est captivante et avec un suspense terrible... au plus on avance dans l'histoire au plus il esr difficile de s'en décrocher.
Pour moi c'est l'un des meilleurs manga que j'ai eu à llire notamment pour son histoire mais aussi pour la qualité des dessins.
Par contre je conseille aux lecteurs de les lire tout d'un coup car on se perd rapidement avec la quantité des personnage qui se greffent tout au long de l'histoire....

Bonne lecture

heijikun
06-07-2004
   saluuuut
un de mes mangas prefere!!!!! il reunit tout ce qui fait l essence meme d un excellent manga! et meme plus! et les dessins sont vraiment splendides! que dire de plus?
attention! manga dangereux! amene a la dependance!
a posseder dans sa mangatheque!

Rosswell93
20-05-2004
   Premièrement, ce que j'apprécie, c'est que l'action se passe dans mon pays préféré : l'Allemagne! Pour une fois que ça se passe en Europe (c'est pas que je déteste le Japon, mais voilà)
Deuxièmement, j'aime le coté réaliste, car dans d'autres mangas "traditionnels", je me tue à voir des trucs ...irréaliste (ex: même tête chez tous les personnages)
Dernièrement, je ne sais pas, j'aime l'histoire ^^

Elendil
13-05-2004
Monster est un manga passionnant mais au final je trouve que 18 volumes c'est beaucoup trop. Franchement en éliminant bon nombres de personnages secondaires, certes intéressants, on aurait eu la même histoire toute aussi prenante. Le principal problème c'est que les personnages principaux semblent souvent absents...Le "héros" Tenma n'a l'intérêt de son auteur que dans le tome 1 ! C'est vraiment dommage car cela rend le personnage assez insipide finalement...
Heureusement cela ne nuit pas à cette passionnante lecture
qui maintient un très bon suspense.
Sans faire de "spoilers" la révélation finale m'a fait penser à X-files !

suar coma
30-04-2004
   exeptionel ... Une ambiance prenante à souhait, pour un scenario sans erreure ... Un trés bon manga !!

baba
28-04-2004
   un suspense qui tue... quelques morceaux de bravoure en fin de volumes. INCONTOURNABLE!!!!!!!!!!!!

Bibi
22-04-2004
   Ce manga est tout simplement génial. Je suis une jeune fille, et j'avoue que d'habitude je lisais surtout des shôjo mangas (manga pour filles un peu gnangnan).
Mais là! Quelle surprise! au début je n'étais pas enthousiasme, mais le manga m'a vraiment pris de cours! L'histoire est très recherchée,tous les personnages (y compris Eva et Johann) sont attachants, et tous très différents. Et je ne parles pas encore des dessins! Ils sont "bien faits" du début à la fin, il n'y a pas de "crayonnement-gribouillis".
Le scénario tient debout, l'intrigue est bien menée et le suspense toujours présent.
Je lis également 20th century boys, et franchement, je suis très impréssioné par les idées et le talent de Naoki URASAWA. Je n'ai qu'une chose ç lui dire: BRAVO!
Et surtout, n'hésitez pas, achetez et lisez ce fabuleux manga!

xsaga
07-12-2003
   Monster est bien dans l'histoire mon dure à suivre par moment. Les dessins sont sympas il y a des détailles.

masog
11-11-2003
   Ca m'étonne que j'ai pas encore donné mon avis qui fait force de loi sur cette petite perle policière qu'est "Monster". On le sait Urasawa écrit très bien ses histoires, ses personnages sont complexes( l'ex du heros en l'occurence), les scénarios sont inventifs et pourtant classiques. bref une telle maitrise est rare dans le monde du manga. qu'est ce qui creuse l'écart avec les autres séries du même genre? et bien c'est très simple. là où les autres font des "whodunit" où un psychopathe décime la moitié du japon à chaque histoire avant d'être découvert par le héros, "Monster" se construit comme un long roman fleuve où les morts qui émaillent le récits ne sont jamais gratuites. Elles viennent rendre le récit plus cruel, plus dramatique et plus urgent. Jamais ce cher docteur ne se repose, il court non pas seulement parce qu'il est fugutif, mais parce qu'il veut rattraper le fameux monstre tandis que peu à peu il perd lui même son humanité de médecin.
Quand je dis que le récit est classique, c'est parce qu'il s'inscrit dans une réalité très réaliste et détaillée mais quand même basée sur des images d'Epinal sur l'Allemagne.
En gros la germanie est remplie de nazis, de turcs malheureux, d'ancien types véreux de l'ex-RDA, ils ont même réussi à caser le foot. Dingue! Dans ce décor en carton, l'auteur en profite pour développer tous ses personnages, même ceux qui n'apparaiisent qu'un seul épisode(l'infirmière sans diplôme du tome 8) Urasawa aime "l'homme" et nous le décrit toujours très noblement. l'autre point très fort de cette bd sont toutes ces histoires différentes qui s'enchevètrent pour n'en former finalement qu'une. parfois certains de ces personnages qui ne se connaisent même pas se croisent pour le plus grand bonheur du lecteur.
en conclusion, ce manga est fabuleux parce que l'auteur ne se moque pas de nous. Il maitrise son sujet et sait le rendre limpide. que pourra faire de mieux un auteur déjà à ce stade de la qualité?
réponse: 20th century boys.

Bp
23-08-2003
   Aaaahhh, Monster!
Si je devais n'en retenir qu'un, ce serait celui-la.
Que dire? Urasawa est un maître. Il a une technique d'une force incroyable pour construire ses histoires. Il manipule avec brio le lecteur qui est littéralement scotché à sa plume.

D'abord l'intrigue, qui se trouve être une petite merveille. Dans l'Allemagne réunifiée, un docteur traque un tueur machiavélique qu'il a lui même sauvé d'une mort certaine. Mais qui traque qui? Pourquoi? Qui est Johann? Des question de ce style là, il y'en a des centaines, qu'on se pose avec délectation le long des 9 volumes que compte le série au moment ou je rédige cet avis.
Et puis Uraswa, c'est surtout un grand bâtisseur de personnages. Il les façonne petit à petit, comme un enfant prenant plaisir à ériger un château de sable.
Si l'on connait très bien la personnalité du héros, Tenma, il en est de même pour ce qui fait la force des récits d'Ursawa, les personnages secondaires. Ils foisonnent, tous ont leur rôle à jouer et en plus ils sont crédibles. Parfois, l'auteur s'attarde sur l'un deux pendant plusieurs chapires, laissant Tenma à ses vagabondages à travers l'Allemagne. Un tour de force, parce que le lecteur n'est absolument pas gené dans sa compréhension de l'histoire. Le héros n'est pas le centre du récit, et c'est tant mieux.
Parmi cet éventail de personnalités, il y a Eva Heineman, femme qui a tout perdu et qui court apres son amour perdu, guidée par un mélange d'amour et de haine. Dieter, petit garçon victime d'un tuteur voulant en faire une machine à tuer qui retouve une raison d'éspérer en faisant la connaissance de Tenma.
Ce ne sont que des exemples parmis d'autres, mais tous ces personnages gravitent autour du héros, qui est lui même attiré par quelque chose de plus fort encore, le personnage de Johann; ce personnage est à lui seul un véritable tour de force. Insondable est le mot qui convient le mieux pour le caractériser. C'est le méchant de l'histoire, il est assuremment machiavélique. Mais qui est-il? Quel est son but? Quel terrible secret cache-t-il en lui? Johann est le véritable héros de Monster parce que c'est lui qui est l'aimant vers lequel sont attirés tous les personnages du récit. Que ces personnages soient bons (Nina, Tenma, etc...) ou mauvais (Robert, les groupuscules d'estrême-droite) ils ne sont que des jouets dans les mains du maître de cérémonie, Johann. Un personnage presque omniscient pour lequel, la nature humaine n'a plus de secrets. "S'il devait y avoir une guerre nucléaire, soyez sur que Johann survivrait."
En faisant se dérouler son histoire en Allemagne, on pourrait croire qu'en tant que japonais, Ursawa prenait là un pari risqué. Il n'en est rien. Urasawa s'est énormemnt documenté, et ça se voit. Nonobstant le passé historique complexe de ce grand pays que l'Allemagne, il a su construire son histoire sans faire d'erreurs. Mieux, il a su tirer profit de cette complexité qui a un effet roboratif sur l'intrigue. Et puis il y avait la difficulté pour un asiatique d'apréhender les moeurs d'une société européenne peu connue en orient. Là aussi, c'est réussi: on retrouve les tavernes et les petits restaurants qui font le charme de l'Allemagne. Et jamais l'auteur ne s'appesantit sur l'histoire allemande, ce qui aurait été compréhensible, le manga s'adressant à des lecteurs japonais, lecteurs n'ayant pas forcemment une forte connaissance de l'histoire européenne. Le récit n'en est que plus fluide et bien amené, et jamais trop complexe. Urasawa ne sombre quasiment jamais dans l'excès.
L'architecture des petites villes allemandes avec notamment les maisons à colombage est parfaitement restranscrite. Tenma se balade à travers l'Allemagne, et on a clairement le sentiment de le suivre, le respect de la réalité étant vraiment présent, contrairement à une série comme Noir par exemple.
Signalons aussi une pléthore de termes médicaux ainsi que la retranscription d'analyses psychologiques, 2 des personnages secondaires étant psychiatres. Vraiment du travail d'orfèvre, malgré le rythme de parution infernal qu'impose la prépublication dans un magasine hebdomadaire.

Il me reste à parler du graphisme. Alors là, on aime ou on aime pas mais il est clair qu'Urasawa possède une patte inimitable. Son dessin est reconnaissable du premier coup d'oeil, à la manière d'un Tezuka ou d'une Ai Yazawa (pour en citer quelques uns parmi d'autres). Urasawa dessine aussi ce que tant de mangakas rechignent à dessiner. C'est à dire des personnges quelconques, humains, de tous âges, et pas seulement des post-adolescents au physique parfait. Il y'a des étudiants, comme des quarantenaires, voire des sexagénaires. Urasawa dépeint une histoire qui se veut réaliste et rigoureurse, et ça se voit. Et puis, j'adore ses scènes de repas que je trouve en tous points réussies (même si ce n'est pas du Taniguchi).
Un bon point pour Kana, au passage, dont le boulot est quasi parfait sur ce titre.

Un grand manga, grand mangaka oblige.
Nunc est bibendum.

Folledemanga
24-07-2003
    Je trouve ce manga très bien, une histoire recherché et des dessins pas mal du tout. C'est un style que j'apprécie beaucoup. De plus, tous les tomes sont captivants, à mon avis (même le un, j'adore l'explication de l'histoire, qui fait que ça en arrive à la) et contrairement aux mangas habituelles, ont voit quand même une différence entre Tenma qui est japonais) et les autres personnages, ca n'oublions pas que l'histoire se passe en europe!
Un manga à lire

Blood
21-04-2003
   Argh, j'adore !!!!! Un manga de très grande classe, qui se bonifie de volume en volume. L'histoire en set au volume 8 sur 18, ce qui laisse supposer un suspense largement au dessus de la moyenne. Vivement la suite !

Voir l'ensemble des 34 avis

Langage SMS, injures, allusions aux scans interdits. Merci également de développer un minimum votre avis.
Tout avis posté sera vérifié avant d'être validé et d'apparaître ci-dessus.
Nom: Email:
Votre avis général :
Aucun
Votre avis sur ce manga?
Afin de confirmer que vous êtes une vraie personne merci de recopier les lettres que vous voyez ci-dessous
Recopiez le code   
Retour liste manga