Les séries qui récoltent trois voix chacune
Trois séries du Pole 3 ont pu avoir le soutien de trois jurés.
Bokurano de Mohiro Kitoh (Asuka)
Bien que cette série semble être un four commercial - il est toujours difficile de trouver un volume en librairie même à peine sorti et son délai de parution n'est pas celui d'un titre qui marche - elle reste une des séries appréciées d'une partie du public de Mangaverse.
Ainsi, Herbv se pose en grand fan de la série : "Le système pervers des mangas, animés et jeux vidéo de combat est démontré par l'absurde en mettant en scène des enfants dans un jeu mortel car "pour de vrai"."
Tout comme Taliesin: "Kitoh revient après Naru Taru avec une autre série mettant en scène des pré-adolescents en difficulté de part la grande responsabilité qui leur est échue: sauver la Terre avec Zearth, un robot géant à piloter ! Mais que faire lorsqu'on doit mourir après avoir piloté l'engin ? N'est-ce pas fou de sacrifier la vie d'enfants pour sauver une planète ? Ambiance calme et nostalgique et une belle pointe de mystère attendent le lecteur... un peu d'action aussi, évidemment ! Une série avec robot géant inédite dans le paysage manga, à essayer d'urgence !"
Et pour finir, Yokathaking veut aussi vous convaincre : "Sans son ton sombre, ses personnages torturés et sa violence omniprésente, Bokurano n'aurait pu être qu'un simple manga où une bande de collégiens sauve la Terre en pilotant des Mecha. Avec, Bokurano est une œuvre crue et cruelle qui prend le lecteur aux tripes."
Le coffre aux esprits de Natsuhiko Kyogoku et Aki Shimizu (Soleil Manga)
Si le catalogue de Soleil Manga a parfois du mal à trouver un écho sur Mangaverse, il faut bien reconnaître que la dernière série de Shimizu a su faire parler d'elle.
Par exemple, Herbv s'est laissé prendre au jeu : "Nous sommes les victimes plus ou moins consentantes de la manipulation des esprits qu'exercent certaines personnes sur leur entourage, voire la société tout entière. Un polar plutôt noir qui nous apprend à nous méfier des apparences."
Ce n'est pas Kidor_didine qui dira le contraire malgré un petit bémol : "Un bon polar où il faut démêler les apparences pour trouver la solution. Parution un peu lente pour une lecture "efficace"."
Et Yokathaking renchérit : "Manga d’enquête prenant et passionnante sur fond de fantastique où personne n'est réellement celui qu'il semble être."
Shi Ki de Ryû Fujisaki et Fuyumi Ono (Kazé Manga)
Après Hôshin chez Glénat, Fujisaki revient donc à l'abordage des librairies francophones avec cette série qui a su se faire une place.
Sweetpasta nous explique : "Un titre qui intrigue avec son ambiance de film d'horreur, ses personnages au look improbable qui tombent comme des mouches. Le manga décrit les événements arrivés dans ce petit village à travers les points de vue des différents personnages."
Flore confirme que le genre intéresse la gente féminine : "Une atmosphère sombre et bizarre, particulièrement oppressante rend ce manga particulièrement palpitant et horrifique. Par contre, il faut lui laisser le temps de se mettre en place."
Enfin, Yakutake83 ne se démonte pas : "Une histoire de vampires pas comme les autres, où l'atmosphère pesante servie par des graphismes sombres rend le lecteur inquiet pour les personnages !"