Les séries qui récoltent une voix chacune
Trois séries ont pu s'obtenir les faveurs d'au moins un juré qui a craqué pour elles.
Ashita no Joe d'Asao Takamori / Tetsuya Chiba (Glénat)
C'est church qui a permis à ce classique de ne pas finir bredouille : "Un récit dynamique, tout en tension. Une œuvre du patrimoine qualifiée d'incontournable au Japon et qui tient ses promesses.
Le + pour moi : un classique du manga qui fonctionne encore aujourd'hui."
Dreamland de Reno Lemaire (Pika)
Yokathaking, quant à lui, penche plutôt du côté du manga français de Pika : "Histoire prenante et bourrée d'humour, DreamLand fait partie de ces quelques mangas dont j'attends avec impatience la sortie chaque année."
Soul Eater d'Atsushi Ohkubo (Kurokawa)
Herbv, pourtant peu amateur du genre comme il ne cesse de le clamer haut et fort sur le forum de Mangaverse, ne loupe pas là une occasion d'afficher ses paradoxes : "Normalement, un shônen manga bourré de poseurs tel que celui-ci devrait faire fuir toute personne ayant dépassé l'adolescence. Pourtant, grâce à un sens de l'autodérision permettant d'avoir un humour constant, des personnages typés, des combats réussis et plutôt courts et un graphisme de qualité, l'auteur sait élever son histoire au dessus des contraintes du genre."