Edito du dimanche 30 novembre 2003:

Retrouvez ici les anciens édito ainsi que le calendrier des prochains...


Comme quoi il n'y a pas besoin d'être un ancien de Mangaverse pour écrire un billet d'humeur, comme nous le prouve vargasvan. Son édito vous fait réagir ? Le forum est là pour ça...
Sinon, pour ceux qui n'auraient pas remarqué (je vous conseille dans ce cas de commander d'urgence de nouveaux yeux au Père Noël), Mangaverse a pris ses couleurs de Noël (je vous ferai détester le rouge...). Et par la même occasion, je vous invite à découvrir chaque jour du mois de décembre, grâce à une image d'entrée hebdomadaire et à un petit texte accessible depuis l'accueil, une petite info manga sur l'année 2003, info que vous retrouverez fin décembre dans le bilan 2003 définitif (dans le même genre du bilan manga de l'année dernière). Enfin... si rien ne plante...


"Alors, il paraît que c'est à mon tour ? Je ne fréquente pas ce site depuis très longtemps (3 mois environ) mais c'est avec un grand plaisir que je me charge de ce petit billet d'humeur…

Ne trouvez-vous pas que le manga prend de plus en plus de place dans notre société (même si cette place est toujours assez minime…) ? Personnellement, l'arrivée de Shaman King sur Fox Kids (bientôt sur M6 ?), l'explosion du nombre de nouveaux éditeurs et l'intérêt qui leur est porté par la presse française (Je bouquine) m'incitent à rêver d'une France accueillante, souriante même à l'arrivée de ce qu'elle appelait il y a quelques années japoniaiseries… Continuons de rêver…

Dans quelques années, plus aucun éditeur de bandes dessinées franco-belges ne pourra se passer des mangas pour subsister. En effet, ces bd nippones auront pris un essor tel que les librairies en combleront désormais leurs vitrines et auront mis à la poubelle les bons vieux Tintin et autre Gaston. Les petits enfants de CP n'apprendront plus à lire avec Boule et Bill (oui, oui cela a été mon cas !!) mais se laisseront emportés par la lecture d'Azumanga Daioh. Les parents n'oseront plus dire non aux dessins animés japonais car leurs enfants passeront leurs mercredis après-midi ou leurs samedis entiers à zapper entre One Piece sur TF1 ou Prince of Tennis sur France 2. Les Charmed ou autres Buffy ne seront plus diffusés qu'en toute fin de soirée. Les chaînes nationales ne se batteront plus à coup de films hollywoodiens ou de télé-réalité mais par de rudes négociations avec les producteurs japonais (commes les maisons d'édition actuellement, non ?) pour s'arracher le dernier succès de Miyazaki ou du studio Gainax.

Mais le plus gros changement sera certainement la valeur d'un manga. Actuellement, ce bout de papier est un trésor pour le fan qui s'empresse de le ranger dans sa collection (je fais partie de ceux-là…lol…) mais imaginez qu'il devienne juste une source de divertissement et qu'on l'achète comme aujourd'hui on achète son journal ou son magazine Gala… Les enfants pourront tous s'en payer, ça n'est pas un mal, n'est-ce pas Génération Comics ? Mais la qualité ne sera peut-être malheureusement plus autant au rendez-vous… Et c'est là où je veux en venir…

Actuellement, les maisons d'édition prennent le plus grand soin à fournir un travail de qualité, que ce soit du côté de la traduction ou de l'édition. Comme je le dis plus haut, les mangas sont des objets de collection et cela est justifié tant les adaptations sont pour la plupart belles et réussies. Et je trouverais cela vraiment dommage que ça change… En effet, si le manga rencontre un succès tel que j'aimerais vraiment qu'il le rencontre (car il le mérite, je pense), il perdra son côté original, collection et deviendra peut-être un objet de consommation trop courante. Enfin, je suis peut-être un petit peu à côté de la plaque… En tout cas, le manga est encore loin d'en arriver là mais, je ne sais pas ce que vous en pensez, je dirais à la fois "dommage" et "ouf"…

vargasvan"