Edito du dimanche 28 juillet 2002:

Revenir au menu précédent

Continuons notre petit tour d'horizon des billets d'humeur... Après Hervb, après Key, voilà Mogna qui se lance, dans une petite réflexion sur les shônen qui poussent comme des champignons chez vos libraires... Bonne lecture, et bronzez bien...

"C'est entre deux journées de travail harassantes (plus l'habitude depuis que je suis en fac :b) que je me permets de traiter d'un sujet qui a dernièrement agité le petit monde de Mangaverse.....le shonen. Si le débat ne concerne pas GTO ou les Katsura-like, il est représentatif des craintes et des espoirs vis à vis de nos chers Naruto, Kyo, Hunter X Hunter, et de toute cette ribambelle de récits post-Dragon Ball.
Quiconque lira nos discussions se trouvera en effet face à un Naruto et un Inu Yasha décevants, un Kyo, et un Shaman King qui promettent beaucoup mais qui concrétisent peu, un Hunter X Hunter qui a ses partisans et ses sceptiques et un One Piece commercial, alors que Hoshin semble être passé à la trappe.....Pour un Kenshin terminé, on gagne Rave, Hikaru no Go, Black Cat, Flame of Recca et j'en passe.....

La France semble être envahie par le shonen dit classique. Cependant, même si le succès est au rendez-vous, les fans semblent lassés. Valeurs traditionnelles usées au maximum (amitié, courage, solidarité..), schémas scénaristiques identiques plus ou moins bien dissimulés sous une apparence originale (pirates, ninjas, shamans...), personnages de plus en plus entiers et caricaturaux (le héros soit sombre, soit cool, la potiche, le don juan...) et surtout un nombre de tomes incalculable et bien loin d'être indispensable.....

Voilà le lot mensuel de l'amateur de shonen, dont le porte-monnaie et l'intérêt ne peuvent que faiblir....Le public français devient de plus en plus (et même parfois trop) exigeant du fait de la profusion de titres depuis quelques années, mais aussi du fait d'un certain manque de variété dans les choix éditoriaux et les priorités de publication (avis tout à fait personnel...).

Cependant, à tous ces mécontents ou ces gens déçus (dont je ne peux nier que j'en fait partie) je rappellerai que le shonen est avant tout là pour nous divertir et qu'il est avant tout réservé à un public en mal d'action et d'évasion. Alors si notre intérêt s'émousse, c'est qu'il est peut-être temps de faire une sélection plus minutieuse avant d'acheter (ce que j'avoue avoir commencé à faire), soit de laisser ce genre de côté pour un choix de titres plus matures (assez difficile vu que ce genre de manga n'arrive encore que par l'intermédiaire d'ovnis ou de titres peu accrocheurs).

On n'est peut-être jamais trop vieux pour les manga, mais pour le shonen j'avoue que je me pose des questions.....

Mogna

Un petit mot de dernière minute: Apprécier quelque chose, c'est savoir en retenir les qualités et les défauts. Autrement dit, ce n'est pas parce qu'on retient les efforts d'un éditeur (ou d'un site...) qu'on en est forcément un fan obtus et borné. A bon entendeur, salut! :) "