Edito du dimanche 22 octobre :

Revenir au menu précédent

C'est avec quelques jours de retard que nous arrive l'édito de la quizaine (euh, désolé, namtrac :)). Au programme, la totale de ce que vous pourrez sortir à ceux qui vous regardent dans le bus en ricanant quand ils vous voient lire un manga (enfin, avec certains titres, ce sera peut-être plus compliqué...).
Bonne lecture et surtout ne loupez pas l'animation spécial Halloween'06 (vous devez voter !!).


"En ces temps de surabondance et de grincherie, revenons donc aux fondements de notre passion, aux raisons pour lesquelles nous aimons, et je dirais même plus, nous devons lire des mangas.

Les 5 bonnes raisons de lire des mangas

1. Le manga est pour tous les goûts. Média de masse, le manga offre une palette quasi infinie de sujets et d’univers. Quel que soit votre genre de prédilection, SF, fantasy, policier, horreur, aventure, sport, romance, comédie, drame,...quelle que soit votre humeur du moment, quels que soient vos dadas, le badminton, le jardinage, la cuisine, le vin, le casino, le cirque, ou même les mangas, vous pourrez toujours trouver un manga pour traiter de ces univers et les mettre en valeur comme aucun autre support ne peut le faire.
2. Le manga fait fi des tabous et peut aborder les thèmes les plus légers comme les plus graves. La mort, la guerre, le sexe, l'homosexualité, l’inceste, la violence, la folie...Par la richesse des sujets abordés, et la gravité des questions soulevées, le manga nous ouvre l’esprit et nous pousse à la réflexion.
3. Le manga est universel. Quand les cinéastes et auteurs-compositeurs français déversent leurs flots d’œuvres qui scrutent le nombril de trentenaires citadins petits-bourgeois en quête de sens à leur vie à travers le couple, le manga élargit notre champ de vision et s'attache à ce que nous avons tous en commun. Quel que soit le lieu, quelle que soit l’époque, quels que soient les personnages, et quelles que soient les intrigues, les mangas arrivent à nous toucher tous directement. Aventures initiatiques ou portraits d’un désarroi contemporain, les personnes disparaissent toutes derrière les émotions exacerbées. La faim, la peur, le doute, la joie, le chagrin, la colère, la haine, la douleur, le soulagement, l'envie, l'abattement, l'espoir, la solitude ou l'ennui. Les mangas nous parlent de nous, de ces valeurs et expériences communes à tous les hommes.
4. Le manga est pour tous. N’en déplaise à certains élitistes qui recherchent avant tout l'hermétisme et le sens caché, le manga est un support populaire, facile d’accès, qui s’adresse au plus grand nombre. Si le symbolisme n'est pas absent, si chacun peut interpréter et s'approprier un manga, comme au fond n'importe quelle œuvre littéraire, dramaturgique ou cinématographique, le manga demeure avant tout un puissant vecteur d’émotions. Par l'identification non pas aux personnages mais à ces émotions primaires, universelles, le manga est simple à appréhender. Mais c’est aussi grâce aux émotions et aux sensations procurées que le manga peut être porteur de sens et qu'il peut toucher autant de monde.
5. Le manga est vecteur de sens. S’il est avant tout support de divertissement, le manga n’en oublie jamais de véhiculer des messages d’espoir et de tolérance, ou plus simplement des vérités profondes. Dans le monde, il y a de la place aussi pour les petits. Eux aussi peuvent triompher. Les humbles comme les puissants ont leurs chagrins et leurs joies et leurs histoires méritent tout autant d’être racontées. Les monstres n'existent pas, seuls restent des hommes. L'habit ne fait pas le moine. L’amour ne connaît pas de barrières. La familiarité n’engendre pas que le mépris, et fait naître aussi bien l'amour. Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. La vie ne se déroule pas toujours comme on l’avait prévu. Le monde ne changera pas tant que l'on ne pourra pas changer soi-même. Il n’appartient qu’aux hommes de prendre en main leur destinée et de construire leur avenir. Quoi qu’il arrive, la plus grande force de l’être humain c’est de pouvoir toujours aller de l’avant. Quand on veut, on peut.

Tout en nous offrant un agréable moment de détente, le manga nous aide mine de rien à englober et à accepter le monde et l’autre dans toute sa complexité, en somme, à vivre, et à vivre ensemble. Parce qu’il s’adresse au départ à un jeune public à l'esprit encore en formation, et parce que celui qui a posé les fondements du manga en était un lui-même, les valeurs et les messages que le manga véhicule sont profondément humanistes. Au cœur de tous ces récits, l’Homme. Qu’il doute, qu’il ait peur, qu’il aime, qu’il haïsse, qu’il souffre ou qu’il triomphe. Le manga redonne sa place à l’individu, et lui permet de s’exprimer plus librement qu’il ne peut parfois le faire dans la société. En cela, le manga est un formidable moteur d'espoir et leur lecture le plus efficace des anxiolytiques. Spread the love !

namtrac"