Edito du dimanche 17 avril 2005:

Revenir au menu précédent

Pour son premier édito, Kali s'est bien entouré pour nous parler d'un sujet proche, à sa manière, des mangas. Mais je vous laisse le découvrir par vous-même, attention néanmoins, cela peut se révéler salissant... A part ça, le site continue d'évoluer, par exemple, la rubrique des prochains titres ne cesse de s'étoffer alors n'hésitez pas à y aller régulièrement pour découvrir ce que les éditeurs nous réservent pour les mois qui viennent. Et puis le Mangaverse Festival est toujours en cours donc n'oubliez pas de voter, vous avez jusqu'au 30 avril...

"Bonjour à toutes et à tous ! Dans cet édito, je voulais vous parler des sabres et autres armes tranchantes. Étant donné que c'est mon premier édito et que je suis morte de trac, je ne suis pas venue seule ...
Kali : Bonjour les amis et merci d'être venus m'aider !
Invités : Bonjour Kali, Morgan et tous les mangaversiens !

Alors, nous sommes ici pour parler sabre, épée et autres. Mais commençons par le commencement, pourquoi ce sujet ? Regardons notre cher Japon, on y trouve deux grandes familles de combattants : les samouraïs et les ninjas. Les premiers sont nobles, ils protègent leur maître au péril de leur vie et sont reconnus pour leur sens de l'honneur. Les seconds sont également fidèles mais fourbes... ils n'hésitent pas à tendre des pièges et à jouer des ombres et… à attaquer sournoisement !
Naruto : Hé minute toi ! Comment oses-tu parler des ninjas comme ça ! Tu mérites une bonne correction !
Kali : Heu ah heu... Naruto... que fais-tu là ?
Naruto : Je cherchais Kakashi... mais répète un peu ce que tu viens de dire sur les ninjas !
Kali : Euh… Kakashi... Je viens de le voir passer.
Naruto : Où ça ! Où ça ?
Kali : Euh par là ! (montre la sortie)
Naruto : Ne bouge pas... je reviens ! Et n'oublie pas, je m'appelle Naruto Uzumaki et je serai bientôt Hokage !
Kali : Ouf... débarrassée !

Bon reprenons. On parle bien d'honneur, de noblesse ici. Nous en venons alors à la grande question (roulement de tambour) : les épées (ou sabres, ou apparentés) sont-elles les armes nobles par excellence ?

Tout d'abord, prenons l'exemple de la planète imaginée par M. Z. Bradley : Ténébreuse (Darkover en VO). Sur cette planète, les armes de jets sont interdites car si quelqu'un veux mettre la vie d'une personne en péril, il doit alors mettre sa propre vie en danger. Concept noble, n'est-il pas ?

Mais poursuivons donc avec nos invités. Nous avons ici deux représentants de différents ordres de chevalerie. Je vous présente donc M. Mc Leod et M. Kenobi.
Kali : Bonjour à tous les deux et merci de votre présence. Commençons par vous M. Mc Leod : pourquoi vous battez-vous à l'épée ?
Mc Leod : Et bien, cela reste l'arme la plus efficace pour trancher les têtes. Et puis, il n'y avait pas autant de choix avant, alors une fois que vous savez bien vous en servir, pourquoi changer ? Enfin, il faut quand même avouer que c'est classe et ténébreux… Juste un petit problème logistique : ce n'est pas excessivement discret.
Kali : Pas discret ? Cela veut-il dire que vous cachez le fait que vous possédez cette arme à vos adversaires ?
Mc Leod : Mais non, pas du tout. C'est juste que actuellement ce n'est pas très légal...
Kali : Ah oui, bien sûr ! Et bien, merci pour ce témoignage. Je vais maintenant donner la parole à M. Kenobi. Commençons par une petite question : Pourquoi des sabres laser ?
Kenobi : Voyez-vous Kali, le sabre laser est un parfait compromis : c'est l'arme noble d'une époque civilisée. Avec la force pour alliée, c'est l'arme la plus redoutable qui soit !
Mc Leod : Et puis au moins, avec ces sabres-là, c'est nettement moins encombrant !
Kali : Ah ! bien entendu. Et bien, je vous remercie pour toutes ces remarques.
Kenobi : Que la force soit avec vous !

L'épée, une arme noble… mais pas très propre, non ? D'ailleurs, dans de nombreux jeux de rôles, les clercs (prêtres, druides, …) n'utilisent pas d'armes tranchantes afin de ne pas verser le sang. J'ai ici deux personnes qui vont pouvoir nous parler de… sang. J'appelle M. Zatoïchi et Ms. Kido.
Kali : Bonjour à tous les deux. Commençons par les dames : Miss Kido, la vengeance au prix du sang, vous savez ce que cela veut dire !
Kido : Et bien, il est vrai qu'il y a eu quelques hectolitres d'hémoglobine entre Bill et moi. Cela n'empêche en aucun cas que mon sabre soit une arme de vengeance noble… Vous savez, il y a bien pire !
Kali : Oui mais il n'empêche que ça gicle de partout, non M. Zatoïchi ?
Zatoïchi : Oh, c'est juste une question de sens de découpe pour éviter les jets parasites.
Kido : Sens de découpe ou non, il suffit de prendre des affaires de rechange !
Kali : Oui mais pour l'arme, vous la nettoyez ?
Zatoïchi : Pour que l'arme ne rouille pas dans le fourreau, nous utilisons le CHIBULI.
Kali : Mais qu'est-ce donc ?
Zatoïchi : C'est un geste simple qui consiste à faire vibrer la lame par un mouvement précis avant de la ranger, afin de la débarrasser des gouttes de sang qui pourraient la faire rouiller mais également coller dans le fourreau.
Kido : Ce n'est efficace que sur une bonne lame, mais de toute façon, il suffit de l'essuyer sinon. Tout est dans le change !
Kali : Donc vous semblez tous les deux dire qu'effectivement, les combats à l'épées engendrent beaucoup de sang mais que cela n'enlève rien à la noblesse de l'arme ?
Kido et Zatoïchi : Précisément !

Nous arrivons déjà au terme de cet édito ! Je tiens encore une fois à remercier tous mes invités sans lesquels je ne me serais pas retrouvée ici. En conclusion de cette histoire, il semblerait que : oui les grandes armes blanches c'est noble ! Alors si vous m'avez suivie … quelle est la pièce la plus noble de la maison ?
Sidney : La cuisine !
Kali : Bien Sidney !
Driiiiiiiiiing
Inconnu au téléphone : Allô Kali … Tu aimes les films d'horreur ?
Tut tut tut tut…

Kali"