Edito du dimanche 11 août 2002:

Revenir au menu précédent

Quinze jours se sont passés depuis la mise en place du dernier édito, signé par mogna... C'est donc sous le soleil radieux de ce mois d'août (non je plaisante, ici aussi il pleut, on se croirait en novembre :)) que je vous propose le nouvel édito, signé cette semaine par Fredd... Qu'en pensez-vous ?

"Après Hervb et Key écrivant sur l'intransigeance des mangafanatiks, après Mogna et ses interrogations sur le shônen, je me propose d'explorer une autre facette de ce specimen étrange qu'est l' "homo mangafanaticus", en l'occurrence le formatage graphique de ses goûts.

Depuis plus d'un an que je gravite sur de nombreux forums consacrés aux manga, combien de fois n'ai-je pas lu "Tezuka, c'est laid et vieillot", "Maison Ikkoku, c'est moche", "Miyazaki, c'est fouillis" ou autres joyeusetés du genre "on dessine quand même bien mieux maintenant" ?

Ecartons le fait qu'il est proprement stupide de parler de "progrès" en art pour dégager ce que j'estime être la raison principale de ces rejets : le formatage graphique des goûts de nombreux fans autour de quelques styles aisément identifiables et assimilables.

La volonté des éditeurs présents sur le marché d'appuyer ce formatage, conjuguée à une frilosité d'une bonne partie du lectorat envers des expériences graphiques qui l'éloignent de ses habitudes ont balisé un marché, dans lequel trop peu d'oeuvres parviennent à trancher avec les habitudes établies.

En plus des "vieilloteries" que je citais plus haut, le sort réservé aux "Stratège", "Amer béton",... et même "Dragonhead" résulte sans doute en partie des mêmes causes. Avec un même effet : des ventes indignes de la qualité de ces titres.

Qu'est-ce qui explique cette frilosité, ce conservatisme de nombreux lecteurs?

Peut-être simplement le confort de la routine, un manque naturel de curiosité par rapport à ce qui bouscule cette routine et aussi sans doute un cruel manque de références graphiques hors-manga qui permettrait entre autres de développer une approche plus distanciée mais aussi et surtout plus riche.

Bien sûr, la situation change peu à peu et je brosse, il est vrai, un tableau bien sombre, mais force m'a été de constater et de regretter ce formatage, qui cantonne le marché du manga VF à une diversité bien en deça de ses potentialités.

A bientôt sur le forum.

Fredd "