Edito du dimanche 7 mars 2004:

Revenir au menu précédent

Avec un petit retard (il n'y a donc pas que moi qui sois surbookée ? ;)), chopper, chroniqueur du site krinein, se lance à son tour dans l'arène de l'édito. Effectivement, le spécial Saint Valentin touche à sa fin, (encore quelques jours pour voter !!) et avril devrait voir l'arrivée du Mangaverse Festival 2004 - 3ème édition mais nouvelle formule... Mais entretemps, il y aura peut-être un petit quelque chose pour vous faire patienter (m'enfin, très petite chose, il m'arrive de dormir tout de même...).

"Prise d'otage d'édito :

A l'heure où j'écris ces lignes, la Saint Valentin arrive à son dénouement sur Mangaverse. Une fois de plus, une page est tournée. Mais, internautes, mangaversiens addict ne vous inquiétez pas. En effet, notre bonne fée Morgan, à peine le résultat des votes terminé, va nous lancer dans une nouvelle aventure, celle que tout le monde attend depuis plus de 1 an ... Le festival Mangaverse 2004.
Cette édition se doit cette année d'être plus forte que la précédente. Pour cela, quelques changements vont être apportés. Mais "chut", la page Saint Valentin n'est même pas encore tournée.

Alors, pourquoi annoncer d'ores et déjà ce futur rendez-vous ?
Peut-être à la manière des interviews fictives de Oda dans One Piece, il me prend l'envie de devancer tout le monde. A moins que je ne cherche qu'à mettre en place cette nouvelle histoire. Ou alors, plus concrètement, il serait bien possible que cette histoire de festival ne soit qu'un prétexte à lancer mon édito. En effet, innover n'est pas chose facile. Ainsi je me suis dis que c'est souvent dans les vieux chaudrons qu'on fait les meilleures recettes. Donc quoi de mieux que d'utiliser l'arrivée prochaine du festival et cet édito pour devancer tout le monde et donner en avance mon petit pronostic de cette édition.

Je vois, je vois...

En y réfléchissant bien, cette nouvelle édition s'annonce compliquée et riche en rebondissements. En effet, vue la quantités de titres qui ont débarqué sur le marché français cette année, les postulants se bousculent au portillon. La production en hausse de 75% sur un an commence à faire réellement parler d'elle et à intéresser ou inquiéter le éditeurs de BDs Franco-Belge. Mais, laissons donc de côté l'année passée (très bien décrite dans le Virus Manga #2) et concentrons nous donc sur ce cru 2004.
A première vue rien n'est joué. La multiplication des magazines a permis à tout un chacun de connaître toutes les nouveautés du marché. Ainsi, les séries à gros tirages ne sont pas à l'abris des outsiders plus discrets, visant un public plus vieux et souvent plus exigeant. 2004 pourrait donc voir l'avènement d'une série de Taniguchi par exemple (il a la côte en ce moment) au profit d'un shônen à rallonge de type One Piece. Pourtant, rien est décidé. Après tout, comme on a pu le constater à Angoulême, ces séries dites d'auteurs sont certes appréciées mais paradoxalement ne bénéficient pas d'une médiatisation méritée. D’ailleurs dans une moindre mesure, c'est toute la Bd nippone qui est boudée par les médias.

En conclusion que dire? Tout d'abord que 2004 sera une année décisive pas pour le manga en France mais plutôt pour bon nombre de personnes qui s'y sont lancés têtes baissées. En outre, pour noter que je n'ai ma foi pas répondu à ma propre question! A moitié emporté par mon clavier j'ai presque complètement élucidé ce festival Mangaverse 2004. Au moins, j'aurais eu le privilège de vous y faire penser, de vous faire commencer à réfléchir.

Et puis pour mes pronostics, après tout qui cela aurait-il intéressé ?

chopper"