Edito du dimanche 6 mars 2005:

Revenir au menu précédent

N'ayant eu aucune nouvelle de l'éditorialiste Akane, un super-héros se devait d'arriver pour sauver la situation... Akane 1/2 est son nom et comme tout super-héros qui se respecte, son identité restera secrète, bien cachée sous son masque et ses collants fushias top fashion. Serait-ce dû à l'imminence de la journée de la femme (vous savez, cette fameuse journée où tous les médias nous ressortent les poncifs habituels du machisme imprègnant notre société, sans bien sûr ne rien remettre en question, pour de toute façon tout oublier dès le lendemain...) ? Toujours est-il que notre super-héros s'interroge sur les filles dans les mangas et la cuisine... Tout un programme, entre ironie et grandes réflexions métaphysiques... Bon appétit !

"Blottie sous ma couette en cette période de froid accru, j'ai tendance à penser plus à manger qu'à me balader. Alors, pourquoi ne pas écrire un édito sur la cuisine ? Surtout qu'en s'intéressant au sujet, on se rend compte que seules les filles dans les mangas cuisinent et généralement, soit très mal, soit très bien. Sans parler qu'un de mes mangas préférés est Ranma ½ où un des gags récurrents est la cuisine immangeable d'Akane. Voilà pourquoi je me suis penchée sur la question des filles dans les mangas en me posant une question existentielle et son contraire.

Pourquoi les filles doivent savoir cuisiner dans les mangas ?
- Parce qu'on ne va pas laisser les hommes tout dominer : Les femmes aussi peuvent être de grandes cuisinières.
- Parce que les femmes ont aussi droit à des supers pouvoirs de cuisiniers comme les hommes, (comme dans Yakitate Japan).
- Parce qu'une cruche qui sait cuisiner c'est quand même plus utile qu'une cruche qui est juste sexy en tablier (même si certains préfèrent la deuxième version).
- Pour avoir pleins de bels hommes à ses pieds, à l'instar des belles filles qui se pâment devant les chefs cuisiniers.
- Parce que savoir cuisiner un bento (fourrer plein de petits aliments kawaii dans une toute petite boîte) habitue à se faire toute petite (surtout dans le métro aux heures de pointe)

A contrario :

Pourquoi les filles ne doivent pas savoir cuisiner dans les mangas ?
- Parce qu'elle attrapera plus facilement l'homme parfait, celui qui arrivera soit à supporter sa cuisine immangeable, soit à cuisiner pour elle (en gentleman accompli).
- Si la femme faisait aussi bien la cuisine, que resterait-il au héros ?
- "Dans le chawanmushi, Mine ajoutait trois à quatre noix de ginkgo. Kinu avait un jour aperçu la silhouette menue de sa mère qui se penchait pour ramasser précieusement des noix de ginkgo qu'elle venait de trouver par terre dans l'enceinte du temple d'à côté. Sans se permettre aucune réflexion, Kinu supportait l'odeur bizarre qui flottait dans toute la maison, contente de laisser sa vieille mère agir à sa guise." Inoue Yuki, Mémoires d'une geisha.
Quand on sait que les ginkgo sont les amandes d'un conifère primitif, cachées sous une enveloppe empestant la crotte de chien, on comprend mieux pourquoi toute jeune fille ayant lu ce passage ne peut plus vouloir s'intéresser à la cuisine.
- Pour faire n'importe quoi dans la cuisine et se couvrir de cochonneries comme de la crème fouettée pour le plus grand bonheur du héros qui viendra se rincer de l'œil (et qui même 'nettoiera' tout ça s'ils ne sont pas farouches).
- Parce que ça n'a rien à voir avec les mangas ! Si les filles savaient cuisiner, ça se saurait : tous les grands chefs sont des hommes, non ?? Les filles font à manger, la cuisine est une affaire d'homme.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Akane 1/2"