Edito du dimanche 5 novembre :

Revenir au menu précédent

Pour débuter ce mois de novembre, voici un édito en deux parties, signé par je ne sais quoi combien de paires de mains (dont je ne connais pas les propriétaires d'ailleurs...). Attention, si vous avez plus de 16 ans, le premier paragraphe risque de vous donner un gros coup de vieux (et/ou mal à la tête, au choix...).
A noter, aujourd'hui également, la fin de l'animation Halloween'06, marquée par le résultat des deux sondages...


"Un édito exquis : Dans le cadre d'une étude sociologico-anthropologique des lecteurs de manga, Mangaverse vous propose un petit reportage sur une journée bien particulière.

" Trop génial !!! ". C'est sur ce cri du cœur que Mélanie Fanette (pseudonyme Manga_no_orokamono), 16 ans, sauta de son lit pour enfiler ses chaussons Chat Bus © Studio Ghibli en ce fameux samedi matin, jour de la formidable convention manga parisienne, la Japan Expo © Euphor, incontournable pour tous les fans, les vrais. Après avoir préparé un bento pour le midi, Mélanie allait devoir choisir sa tenue "civile". Allait-elle mettre sa robe lolita-gothique "kurashikku burakku" © Fairy Wish ou son si confortable, sexy mais banal baggy taille basse avec un petit top rose ? Une fois le choix fait, il ne restait plus qu'à se précipiter dans le RER B © SNCF. Laissons-la nous décrire son trajet : " Mais au moment de le prendre, vous devinerez jamais qui j'ai vu : Darkyaoiqueen et ~°*Hachi_lafandemangas°~* !! *___* On a commencé à trop papoter, et puis après genre une demi-heure, on s'est rendu compte qu'on avait pris le RER dans l'autre sens ! >.>;;; Le pur gang de boulettes quoi lol ^^;; On a quand même réussi à arriver, et puis là dans la file des préventes omg y avait Cloud !! *o* *couine* On a pris plein de photos (mais je les montrerai pas, je suis trop moche dessus, c'est dégueulasse d'être entourée de gens beaux TT___TT), et puis là les portes ont commencé à s'ouvrir, omgggg ma première convention *O* ". Les visiteurs ont toujours des tas de choses à faire et de gens à rencontrer. La preuve : " Je dois retrouver à la dédicace d'un manga yaoi gothique "Viole-moi encore ou je t'arrache le bras" estell_lol, ma coupine de msn. Je l'ai jamais vue mais on a trop de points communs : on adore toutes les deux Gackt (il est trop beau !! <3 <3) et Sasuke dans Naruto (trop mystérieux !) ! Mais, omg, je l'ai vue de loin et elle est ri-di-cule lol ! Elle est en cosplay Ten-Ten de Naruto alors que c'est trop la honte comme perso XD! Du coup, je veux plus la voir et elle a pas ma photo ! Trop naze la fille lol ! En plus elle est grosse et moche ! Je repasserai pour la dédicace, y a trop de monde >.< ".

" Bon, c'est pas tout ça, mais Abu hachi torazu comme dirait Kevina. Une chose à la fois. D'abord, s'assurer que mon Bibi de chez Saphira est bien arrivé. Rhâa, les éditeurs, c'est loin. Indépendance, vite ! WAAAARP ".Et voilà notre Mac Allister en jupe décidée à ne faire guère de concession à son programme ! D'abord, débusquer son cher "Bibi" et pour ça, pas de mystère : le bain de foule. Une plongée en apnée dans ce jacuzzi bouillonnant sous l'effet des conciliabules, bulles et phylactères. Mélanie, dans sa tunique bleu myrtille, embrasée de moires colombines, ondule dans la cohue tel le poisson de récif.
" Pavillon Ooki, pavillon Dybex... Ah voilà la Mangasserie. Alors... Stand Kamif, Stand AMHA, stand Sakka+, ah, enfin, stand Zaphira... Ça carbure pour moi, aujourd'hui ! ".
" "Daddy long legs", "Bom bom". Misère, misère, ils n'ont pas encore sorti l'objet de mes désirs, mon ambroisie, mon "Bibi"... ".
Désillusion, frustration. Pourtant, notre Fanette Factionne toujours... Et ce jeune adonis aux cheveux d'or, avançant nonchalamment, comme soulevé par son nimbe, porte quoi dans ce carton ? Mais oui, c'est lui, c'est son "Bibi".En deux taons, trois mouvements, notre amie, leste telle une guêpe devant son nectar, avait pris sa part du gâteau, avait payé et remercié son Hermès. Adieu misère et mystère. Place aux phylactères ! Instant unique que cette fraction de seconde où l'on contemple l'objet convoité. Ça vous enivre, ça vous chatouille les viscères. C'est le moment de déchirer l'écrin. Le blister cède, vaincu d'avance, libérant cet aigre fumet de plastoc qui mène au paradis des fanettes. L'objet glisse, pour la première fois, au creux de mains expertes. Mélanie feuillette le livre, plutôt celui-ci lui ouvre ses pages. Elle le cajole. Elle plonge en lui. Ils font corps. Elle oublie le temps, lovée dans un recoin du salon, se laisse aller dans les bras d'ivoire de son compagnon de poche. Mais, intraitable, son partenaire d'abandon lui lance en dernier râle "À suivre...". Elle laisse alors choir le bouquin encore moite de son anxieuse concentration. " Chapeau, mon "Bibi". Bien, les émotions, ça creuse ... ".

" Pas facile de courir pour aller acheter à manger avec mes chaussures. Et cette robe... Ha, j'aurais mieux fait de me cosplayer en Yuna tiens... Et je crève de chaud en plus. OMG!!1! Cette foule. Et tout ça pour manger un jambon-beurre. Est-ce que ça mange des jambon-beurre les gothiques ? Faudra que je demande à ma LJ-friend Maryweather, elle est super forte en ce qui les concerne. Et si je ne mangeais pas ? Ça m'irait bien la taille anorexique ". Mélanie méditait sur les avantages incomparables d'une taille XXXS, lorsque son ventre émit quelques protestations vigoureuses. Passant outre la rébellion (après tout, ses mangas favoris encourageaient le dépassement le soi et l'abandon des basses réalités terrestres), elle se dirigea d'un pas décidé vers sa prochaine étape indispensable, un stand de démonstration traditionnelle d'haïkus gravés au katana sur un morceau de bambou. C'est alors qu'elle entra en collision avec une forme indéfinissable, vaguement blanche et moelleuse…. Relevant la tête, notre mangafan se trouva nez à nez avec… un onigiri géant, qui s'empressa de détaler devant l'air affamé de Mélanie.
" Oulah, ça ne me réussit pas trop le jeûne finalement, voilà déjà les hallucinations…. ", se dit Mélanie, tandis que la boulette de riz géante allait se réfugier vers son groupe de cosplay Fruits Basket. La mission était donc évidente : réussir à trouver un point de ravitaillement ayant survécu à la razzia des hordes de jeunes affamés…
" Quelle idiote aussi, ne pas avoir pensé à emporter un encas ". Puis, la faim l'ayant affaiblie, elle s'évanouit.
Voix n°1 :" Tu crois vraiment que c'est pertinent ? Je ne suis pas sur qu'agiter une salière sous son nez la ranimera ".
Voix n°2 :" Tu n'as donc aucune culture littéraire ? Dans les romans, quand une jeune fille s'évanouit, il faut lui faire respirer du sel, ça marche à tous les coups "
N°1 :" Bah, là ça n'a pas l'air de tellement fonctionner, tu devrais peut-être tester le poivre "
N°2 :" Ok, passe le moi "
" Atchaa ! Hein ? Qu'est ce qui se passe ? Argh, ça pique " dit Mélanie en se pinçant le nez.
N°2 : " Hey, salut ! "
" Oh, kawaii " constata Mélanie. " Grrouirrg " ajouta son estomac.
N°1 : " On dirait que la demoiselle a besoin d'un bon repas. Et si on l'invitait à partager le notre ? Trois c'est toujours mieux que deux pour s'attaquer à ce rosbif. "
Mélanie se tourna vers N°2 : " Ah, Kakoii ! Mais je suis où là ? Au paradis des bisho ? "
Une demi heure plus tard, Mélanie repartit, le ventre plein et la tête pleine de scénarii à exploiter dans de futures yaoi-fictions.

Et voilà pour aujourd'hui. Que va-t-il pouvoir arriver d'autre à Mélanie lors de cette journée ? Vous le saurez dans le second et dernier épisode à paraître le dimanche 12 et proposant plein de nouvelles rencontres, de joies et de vicissitudes…

Alan Smithee"