Edito du jeudi 5 juillet 2007 :

Revenir au menu précédent

Mais euh...Ça y est, me voilà trentenaire (le premier qui serait tenté d’employer les termes « vieille » et « peau » dans une même phrase risque sa vie, vous voilà prévenus …). Je ne vous ferai pas un bilan, forcément rasoir façon soirée diapo des dernières vacances de Tonton Marcel à Ploucville-les-Oies, de ces 30 années mais je remarque quand même une constante que je me dois de vous livrer. Sisi, vous comprendrez plus tard...
Depuis toujours, on me prend pour une feignasse. Une fille qui se laisse vivre et n’en fait pas plus que ça. Déjà à l’école, on me faisait comprendre que franchement, il y avait sans doute moyen de faire plus (malgré des résultats qui n’avaient pas à rougir de honte, non mais oh !). Durant mes études supérieures, je savais que certains profs me prenaient vraiment pour une fumiste… Autant j’ai pu démontrer à l’un qu’il avait tort, autant pour l’autre, rien eu à faire (pas gênant, je ne pouvais pas l’encadrer). Lorsque j’étais salariée, mon patron était persuadé que je me la jouais dilettante. À tel point qu’il a trouvé que c'était une chouette raison pour me virer (le fait qu'il se soit rendu compte de son erreur de jugement deux jours avant que je parte a aidé mon ego à passer le cap, chance que n'aura pas connue mon compte en banque...). Et là, maintenant, vous-là, derrière votre écran, je suis sûre que vous vous dites aussi « Bon sang, aucune mise à jour depuis des lustres mais quelle feignasse, cette Morgan ! ».

Eh oui, c’est le grand drame de ma vie. Pour une raison que j’ignore, on croit que je ne fais rien. Bon, comme tout le monde, j’ai mes petits instants de faiblesse, d’heureuse paresse mais tout de même… Je bosse, je trime, figurez-vous ! La journée, le soir, et même une partie du week-end… Certes, le site en pâtit car je ne peux pas m’occuper décemment de lui, boulot oblige. Attention, je ne l’oublie pas et les plannings notamment sont régulièrement tenus à jour (vous n’imaginez pas le nombre d’heures que peut prendre la mise à jour suite à la sortie hebdomadaire de 60 volumes…).

Et la motivation est bel et bien là, j’ai plein d’idées à mettre en chantier, certaines à court terme, d’autres plus lointaines. J’ai déjà en tête une possible animation pour Décembre’07 mais aurais-je le temps de m’y consacrer pleinement ? Sans oublier ma nouvelle rubrique consacrée à l’animation, un nouveau système de news à mettre en place et peut-être même un nouveau système d’édito qui deviendrait plus un instantané, une humeur du moment qu’un texte longuement réfléchi… Et puis les chroniques… Ah ces chroniques de mangas qui n’attendant que d’êtres écrites…(Qu'on ne s'y trompe pas, hein, je suis contente d'avoir du boulot, quand même !)

Le plus comique, c'est que l’étape de lecture puis d’écriture est déjà difficile, mais le pire c'est le moment de la mise en ligne. Je ne sais pas trop pourquoi, ça me crispe. Je ne le sens pas, je n’ai pas envie, je me trouve des excuses… Et zou encore un édito à la poubelle, ou une chronique manga ou une chronique Kotatsu… Les oubliettes de Mangaverse sont bien pleines…

Ah on me signale dans l’oreillette qu’un édito sur Japan Expo, ça aurait été mieux, plus dans l’air du temps… Ah ben oui mais c’est que je n’ai pas grand-chose à dire sur Japan Expo, moi… J’y suis allée l’année dernière une journée, c’était plaisant, je ne serais même pas contre d’y retourner, j’ai plein de gens à y (re-)voir… si je n’habitais pas à 500 bornes de là. Quand même. Sept heures de train en une journée pour ça, niet. C’est que j’ai déjà ma routine de p’tite vieille, moi, être loin de chez moi plus d’une journée, ce n’est pas possible, ça me perturbe, ça me déboussole, ça me met de mauvais poil. Et une Mamie Morgan de mauvais poil, croyez-moi, ce n’est pas bon pour la Planète ! Cette pauvre Planète qui doit déjà subir un réchauffement climatique, la pollution, la déforestation, Britney Spears… Epargnons-là !

Et pendant ce temps, Soleil annonce discrètement la fin de Gochawon et Hero. Après les soucis de SEEBD, la mort annoncée de Karakuri circus… on peut dire que 2007 aura déjà eu son lot de deuils. Une minute de silence sera-t-elle observée à Japan Expo en mémoire des mangas/manhwa/manhua prochainement tombés dans l’oubli ?

Note à moi-même : et cet édito, tu le publies, espèce de feignasse !!

Morgan