Edito du dimanche 4 mai 2003:

Revenir au menu précédent

C'est donc mon tour cette semaine d'écrire un édito. Vu que je suis la première à demander à certains de se prêter à l'exercice (rappelez-moi qui a eu cette brillante idée ?), je ne pouvais bien sûr pas me défiler pour l'édito des 2 ans de Mangaverse. Car oui, le samedi 10 mai, cela fera 2 ans (à peu près) que Mangaverse aura montré le bout de son nez sur la grande toile... Et pour cette occasion particulière, j'avais déjà prévu de vous parler de... et puis finalement non. Non parce qu'un petit incident anodin de ces dernières 24h me permet de partir, sans plan ni recherche ni but, sur un petit billet d'humeur sur les joies de construire un site...
Cet incident, les habitués du forum l'ont sans doute remarqué hier soir. Le forum a été inaccessible jusqu'à ce matin, à cause d'un différent entre l'hébergeur et moi-même (base de données trop grosse), petit souci d'ailleurs pas encore résolu (et qui entraîne un gros nettoyage sur le forum comme première conséquence). Loin de moi l'idée de vous faire pleurer sur mon sort, parce qu'après tout personne ne m'oblige à faire ce site. Néanmoins, je pense qu'on ne peut pas se rendre compte de tout ce que demande un site avant d'en avoir géré un de A à Z.
Quand Mangaverse a débarqué en mai 2001, il n'avait pas de grandes ambitions. Je connaissais et lisais des mangas depuis quelques mois et j'avais juste envie, bien modestement, de faire partager mes lectures et de m'investir dans quelque chose de précis. Il n'y avait alors que quelques critiques maigrichonnes paumées dans un site au design des plus primaire. Il ne me serait même jamais venu à l'idée qu'il tienne plus de 6 mois et qu'il dépasse les 1000 visites...
Mais petit à petit, le site a grossi: planning de sortie, critiques visiteurs, couvertures... Certaines autres rubriques n'ont pas tenu longtemps: Lovematch, Coups de coeur/Coups de gueule, Ecards (d'autres n'ont même pas vu le jour)... J'ai même fini par me payer un hébergement professionnel, voila un peu plus d'un an, histoire de proposer un site plus rapide (pas totalement gagné sur ce point-là), plus agréable et sans aucune pub. J'arpentais les forums manga de long en large, apprenant, notant, grignotant toutes les infos et les demandes des mangafans, lisant un, deux, dix mangas par jour (oui oui, je bosse aussi)... jusqu'à l'overdose finale d'il y a quelques petits mois.
Marre de tout, marre des discussions stériles sans fin, marre de l'univers parfois sacrément borné de certains, marre de passer des heures et des heures, quasiment tout mon temps libre, pour finalement me faire bousculer par certains fans extrémistes incapables, semble-t-il, de comprendre que je ne sois plus intéressée par les bastons qui n'en finissent pas, les gags répétitifs, les amourettes d'ado et autres sujets dont les mangas regorgent.
Car, en deux ans de discussion, de lecture, de découverte, mes goûts ont évolué, beaucoup, énormément. Les mangas signés Clamp que je prenais plaisir à lire voilà un an me font maintenant l'effet d'un somnifère puissant. Il ne me serait par contre à l'époque jamais venu à l'idée d'ouvrir des mangas aux couvertures pas forcément attirantes, genre Stratège ou Dragon head, histoire de louper deux grands titres. Quand à mes goûts niveau dessin, il ne fallait pas grand chose pour me faire fuir... Et voilà que maintenant, je me mets à lire avec plaisir, non seulement des mangas à la Basara, Amer béton, Short program, Parasite, mais aussi des BD de Sfar, Blain, Neaud, Dresher, Satrapi, Peeters...
Et tout ça donne Mangaverse. Un site dans lequel je me suis investie à fond, qui m'a beaucoup demandé mais aussi beaucoup donné. La rencontre avec les visiteurs, devenus pour certains au fil des mois des amis avec qui passer un moment sur le chat ou dans un resto autour d'un... flan vert. Des discussions passionnées et passionnantes où découvrir autre chose, s'ouvrir l'esprit, voir les choses sous un nouveau point de vue, se remettre en question parfois. Chacun venant avec ses goûts propres, ses idées, ses délires...
Alors finalement, les problèmes d'hébergement, les soirées passées devant le pc, les heures de recherche sur le net, les dimanches passés à travailler telle image ou telle page... c'est crevant de tenir un site... mais ce n'est pas si mal du moment qu'on ne se laisse pas bouffer par lui.
Et qui sait, peut-être se retrouvera-t-on ici-même dans un an... ou peut-être pas...

Morgan
PS: pour la peine, vous avez droit à 5 images d'entrée différentes, temporaires, bien sûr, et à deux nouveaux personnages dans le menu... J'aurais bien fait plus mais c'est toujours à ce moment-là que l'inspiration fait défaut... alors tant qu'à faire j'ai rajouté des fan-arts dans les créations, une fiche sur Enfer et paradis et... euh c'est tout...
"