RETOUR AU SOMMAIRE

Quelques informations...

Directeur éditorial Adresse postale Date de sortie des premiers titres Tarifs Site web
Grégoire Hellot 12 avenue d’Italie
75627 Paris Cedex 13
Septembre 2005 5,95 à 7,50€ http://www.kurokawa.fr/

Quelques chiffres : en résumé...

Nombre de volumes
sortis en 2011
Nombre de séries
débutées en 2011
Nombre de séries
terminées en 2011
Nombre de séries
en cours au 31/12/11
79 6 + 1 one-shot
1 série rééditée
8 15

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
6 9 7 7 7 6
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
6 7 6 8 5 5

Les vacances de Jésus & Bouddha volume 2

Magi - The labyrinth of magic volume 1

Brave Story volume 20

Life volume 20

Secret Service volume 1 japonais

La régularité prime chez Kurokawa : 79 volumes et 6 nouveautés en 2011 contre 77 et 5 en 2010.


La première licence débarque en mars et rien que le titre affiche l'originalité : Les vacances de Jésus & Bouddha de Hikaru Nakamura, comptant 7 tomes au Japon. Le volume 2 est d'ailleurs sélectionné pour le Festival d'Angoulême 2012.

En avril, c'est Inazuma Eleven de Tenya Yabuno (invité d'honneur festival Art to Play à Nantes début décembre 2011) qui lance le jeu, sachant qu'il y aura 10 volumes au tableau des scores. La série animée tirée du manga est d'ailleurs diffusée sur Gulli, chaîne de la TNT, depuis novembre 2011.
On continue d'ailleurs dans le jeu avec la sortie du one-shot Pokemon Zoroark de Momota Inoue, adaptation du dernier film de la saga. Et on n'en a pas fini avec les bestioles de Nintendo.

C'est en juillet que la nouveauté suivante se découvre, avec ses deux premiers tomes, à savoir Magi - The labyrinth of Magic (11 volumes, en cours) par Shinobu Ohtaka, mangaka déjà lue chez Kurokawa avec Sumomomo, Momomo. À noter d'ailleurs qu'à l'occasion de la sortie du volume 4 en novembre 2011, Kurokawa a mis à disposition gratuite des lecteurs sur son blog le chapitre 36.5, un bonus publié au Japon également uniquement sur le web.

C'est en septembre qu'on reprend une bonne dose de Pokemon avec la sortie du premier tome de Pokemon Noir et Blanc de Hidenori Kusaka et Satoshi Yamamoto, série qui n'est d'ailleurs sortie nulle part ailleurs en version reliée pour le moment.
N'oublions pas non plus les débuts de The Civilization Blaster de Kyo Shirodaira, Ren Saizaki et Arihide Sano, comptant 5 tomes au Japon pour le moment.

Enfin, la dernière nouveauté est à découvrir en novembre au rayon shôjo avec Cosplay Animal de Watari Sakô qui connaîtra 14 tomes.

Huit séries ont connu leur fin en 2011.
À commencer dès février avec la sortie du 20ème et dernier tome de Brave Story de Miyuki Miyabe et Yoichiro Ono ainsi que du 10ème tome du Prince des ténèbres de Megumi Ôsuga et Kôtarô Isaka.
C'est ensuite en mai que Phoenix Wright Ace Attorney a rangé ses dossiers au bout de 5 tomes.
La série qui se termine ensuite en juillet est la plus longue parue à ce jour chez Kurokawa, s'agissant d'ailleurs de la quatrième licence parue chez le tout jeune éditeur en 2005 : FullMetal Alchemist de Hiromu Arakawa après 27 tomes de bons et loyaux services.
Puis c'est en août que s'est achevé Prince Eleven de Go Ikeyamada au bout de 10 volumes, suivi en octobre de Pichi Pichi Pitch de Michiko Yokote et Pink Hanamori, la réédition de la série d'abord parue sous le titre Mermaid Melody.
Enfin, c'est le mois de novembre qu'ont choisi Blazer Drive de Seishi Kishimoto (9 tomes) et Life de Leiko Suenobu (20 tomes) pour faire leurs adieux.

Ce n'est pas vraiment une fin mais signalons tout de même la sortie en septembre du volume 16 de la saison 2 d'Ippo de George Morikawa (46ème tome de la série en tout), marquant la fin de cet épisode. Reste désormais à attendre l'annonce officielle de la sortie de la saison 3, toujours en cours de négociation apparemment.

Signalons également une autre information, à savoir le retour de Yotsuba de Kiyohiko Azuma : en plus de l'inédit volume 10, novembre voit en effet la série être enfin réimprimée. Le volume 1 deuxième édition est donc désormais disponible, suivi en décembre du volume 2, le 3ème étant prévu pour janvier 2012. À découvrir si vous n'avez pas encore tenté les adorables aventures de la petite fille aux cheveux verts et à l'imagination débordante !

En janvier également, opération goodies chez Kurokawa avec la possibilité, dans les librairies participant à l'opération, d'avoir un mug Saint Seiya ou Vacances de Jésus & Bouddha pour l'achat de deux mangas de l'éditeur.


Deux séries ont pour le moment été annoncées pour 2012 : Secret Service ~Maison de Ayakashi~ de Cocoa Fujiwara (6 tomes) et Waltz de Megumi Ôsuga et Kôtarô Isaka qui comptera 6 tomes. Ce dernier reprend en fait le personnage de La Cigale, déjà apparu dans Le prince des ténèbres (des mêmes auteurs).

Pokemon Zoroark

The Civilization Blaster volume 1

FullMetal Alchemist volume 27

Yotsuba volume 2

Walte volume 1 japonais

Cool !

Là encore, voilà un des éditeurs qui m'interpellent le plus ces dernières années. Bien évidemment, je ne suis pas fan de tout - honnêtement, ce serait très mauvais signe pour leur santé financière ! - mais plus que le catalogue en lui-même, j'aime beaucoup ce qui s'en dégage, le côté force tranquille qui avance sereinement, sans se presser, sans excès de licences, laissant alors le temps de découvrir ses titres sans brusquer. Je ne suis pas du tout la cible d'un Inazuma Eleven - je le sais, j'ai tenté de lire le volume 1 - ou d'un Pokemon mais il y a largement de quoi faire à côté. Bon, The Civilization Blaster 1 ne m'a pas du tout convaincue mais le début de Magi - The Labyrinth of magic était plutôt sympa, Les vacances de Jésus & Bouddha, c'est quand même sacrément osé de le tenter, on voit revenir en force la petite gamine aux cheveux verts - l'épisode des pancakes du volume 10 était hilarant -, Cosplay Animal m'intrigue, j'ai tout FMA, Brave Story et Le prince des ténèbres à lire, les prochaines licences sont à découvrir... Tout ça avec un travail plutôt soigné, un planning bien tenu... Allez, ok, leur nouveau site n'est guère plus pratique que le précédent mais heureusement, il y a le blog... Franchement, ça fait plaisir... C'est pour des éditeurs comme ça que j'ai envie de continuer Mangaverse, mine de rien.