RETOUR AU SOMMAIRE

Quelques informations...

Directeur éditorial Adresse postale Date de sortie des premiers titres Site web
Christel Hoolans
(Yves Schlirf : directeur général)
Avenue P.-H. Spaak, 7
B-1060 Bruxelles
BELGIQUE
Janvier 1997 http://www.mangakana.com/

Collection Tarif
Ladies Seinen Shojo Shojo Tezuka Shonen Tezuka
Big Kana Dark Kana Kiko Made In Sensei Shojo Shonen
6,75 à 29,00€

Quelques chiffres : en résumé...

Nombre de volumes
sortis en 2011
Nombre de séries
débutées en 2011
Nombre de séries
terminées en 2011
Nombre de séries
en cours au 31/12/11
203 193 mangas
3 manhua
2 manhwa
1 manga hybride
2 anime-comics
2 essais
12 + 8 one-shots
7 séries rééditées
1 série officiellement arrêtée
13 (dont 1 commencée en 2011) 49

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
18 15 14 15 16 14
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
22 18 18 18 17 18

Hotaru volume 1

Saint Seiya Deluxe volume 2

Nabi volume 5

La garde du sultan

Une vie chinoise volume 3

Pluto volume 8

Le samouraï bambou volume 8

Shirayuki aux cheveux rouges volume 1 japonais

Zettai Karen Children volume 1 japonais

Explosion de parutions chez Kana qui devient le premier éditeur en terme de quantité avec 203 sorties en 2011 contre 152 en 2010 (entre 14 et 22 sorties mensuelles).
(Tout dépend bien sûr si on considère Delcourt comme éditeur regroupant Delcourt/Tonkam/Soleil ou non...)


L'année commence fort dès janvier avec le lancement de Hotaru de Satoru Hiura, en collection shôjo, pour 15 tomes, ainsi que celui de La plaine du Kantô de Kazuo Kamimura, mangaka de Folles passions, Lady Snowblood, L'apprentie Geisha et Lorsque nous vivions ensemble. Sans oublier la réédition des 3 tomes de La Rose de Versailles de Riyoko Ikeda.
On continue sur cette lancée en février avec l'arrivée en collection shônen de Nura, le seigneur des yôkai de Hiroshi Shiibashi (en cours, bientôt 20 tomes), la réédition Deluxe de Saint Seiya de Masami Kurumada qui comptera 22 tomes et enfin le manhua Xiao Ou de Mai Zi en 3 volumes.
On se calme en mars avec simplement la sortie des deux premiers tomes de Que sa volonté soit faite de Tamiki Wakaki (15 tomes, en cours).

Retour des nouveautés en force en mai avec trois one-shots et une série : La fin du monde avant le lever du jour d'Inio Asano (mangaka du Quartier de la lumière, Un monde formidable, Solanin déjà chez Kana et Le champ de l'arc-en-ciel chez Panini Manga), Kuzuryû de Shotaro Ishinomori (Miyamoto Musashi, Sabu et Ichi, Hokusai chez Kana, Cyborg 009 et Le voyage de Ryu chez Glénat) et Une longue route de Fumiyo Kouno (Le pays des cerisiers, Pour Sanpei chez Kana et Koko chez Glénat). Quant à la série, il s'agit de Kongoh Bancho de Suzuki Nakaba en 12 tomes.

En juin, on ne le sait pas encore mais quand sort le volume 5 de la série coréenne Nabi de Kim Yeon-joo (11 tomes, en cours), il s'agit du dernier à paraître en France, l'éditeur annonçant en novembre qu'il arrête la série pour cause de ventes trop faibles.

Juillet ne fait pas de jaloux avec une nouveauté en shônen - Psyren d'Iwashiro Toshiaki (16 tomes) - et une en shôjo - Strobe Edge de Sakisaka Io (10 tomes).
C'est en août que Kana nous propose une nouvelle édition d'Hokusai, alors que la première ne datait que de juin 2010.
Pas de trêve de lecture en septembre avec les débuts d'Enma de Masaki Nonoya et Kei Tsuchiya (8 tomes) et d'Akuma to Love Song de Miyoshi Toumori (13 volumes).

Deux one-shots sont au programme d'octobre, ainsi que deux parutions plus spéciales. Pour les premières, il s'agit de La garde du sultan, un recueil de nouvelles de Katsuhiro Otomo et Akihiko Takadera ainsi que des Histoires courtes de Naoki Urasawa (Pluto, Monster, 20th Century Boys, Happy...). Pour les deux suivantes, il s'agit en fait de deux essais : Dans le Studio Ghibli - Travailler en s'amusant, proposant le regard de Toshio Suzuki, producteur du célèbre studio d'animation japonais, ainsi que Ma vie manga d'Osamu Tezuka.

Enfin, on termine avec les nouveautés en novembre avec Petite épopée nippone de Philippe Buchet en collection Kiko, un carnet de voyage en terre japonaise et le one-shot Sans même nous dire au revoir de Kentarô Ueno en Made In.

En fait, ce n'est pas tout à fait vrai puisque c'est en décembre que sortent les deux premiers anime-comics tirés des films de Naruto : Naruto Shippuden - Un funeste présage (adaptation du 4ème film) et Naruto Shippuden - Les liens (5ème film). Est prévu pour février 2012 Naruto Shippuden - La flamme de la volonté. Ce n'est pas exactement édité par Kana mais par Les éditions du Caméléon, un label de Dargaud-Kana.

Côté fins de séries, il y a aussi de quoi s'occuper.
En janvier, c'est Une vie chinoise de Li Kunwu et P. Ôtier qui s'achève après 3 tomes.
Il faut ensuite attendre mai pour voir se terminer la Black Edition de Death Note de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata au bout de 6 volumes avant que ce ne soit le tour de Zatchbell ! de Makoto Raiku en juin de tirer sa révérence une fois son 33ème tome paru.
Pluto de Naoki Urasawa met fin au suspense en juillet avec la sortie du 8ème volume, tout comme The Gentlemen's Alliance Cross d'Arina Tanemura en août après 11 volumes.
En septembre, c'est une véritable hécatombe avec la fin de Cat Street de Yoko Kamio (8 tomes), Evil Heart de Tomo Taketomi (6 tomes), Goyô de Natsume Ono (8 tomes) et la réédition du Sommet des Dieux de Jirô Taniguchi et Yumemakura Baku.
Enfin, trois séries attendent décembre pour s'éclipser, Muhyo et Rôjî de Yoshiyuki Nishi (18 tomes, les deux derniers sortant d'ailleurs en même temps), Professeur Eiji d'Akiko Monden (10 tomes, l'éditeur n'ayant pas donné d'information sur l'éventuelle parution de la suite en 3 tomes, la série n'ayant pas été un succès, on peut en douter) et Le samouraï Bambou de Taiyou Matsumoto (8 tomes).

Notons d'ailleurs que pour certaines de ses séries longues galérant niveau ventes, l'éditeur s'est mis à proposer des sorties doubles, avec deux tomes en même temps : ça a été le cas pour Prince du tennis, Dr Kotô, Gintama et Zipang. Une manière sans doute d'avancer sur des séries pas très vendeuses tout en frustrant moins le lecteur qui préfère ça plutôt que de voir les sorties s'étaler avec un volume tous les six mois comme c'est le cas régulièrement. Qui plus est, le tarif proposé pour ces éditions est avantageux (par exemple, 11,50€ pour Gintama 20 et 21, au lieu de 13,50€), ce qui est encore plus appréciable.
Bien évidemment, avec cette technique ainsi que le fait de ressortir les anciennes gloires du catalogue sous forme de volumes doubles (Yu-gi-oh ! ou Samourai Deeper Kyo) ou version Deluxe (Monster, Saint Seiya, Sommet des Dieux), on comprend mieux comment l'éditeur se retrouve avec plus de cinquante volumes en plus sur 2011 par rapport à 2010. Et encore, n'ont pas été pris en compte dans ce calcul les coffrets Pluto et Sommet des Dieux, proposant chacun des deux séries dans deux coffrets, non disponible à la vente vides néanmoins.

C'est également en 2011 que l'éditeur annonce la mise en ligne d'un nouveau site, qui peine d'ailleurs un peu à arriver à la fin de l'été, alors que le précédent n'est plus à jour, laissant les kanamaniaques un peu perdus sur les parutions. Problème résolu fin septembre quand le nouveau site ouvre enfin ses portes.


Pour 2012, quelques informations ont été données.
Commençons par les douloureuses. Suite à l'annonce de l'augmentation de la TVA de 5,5 à 7%, les tarifs des mangakas Kana vont augmenter : 6,75€ passe à 6,85€, 7,35€ à 7,45€, 8,50€ à 8,75€, 10,00€ à 10,20€ et enfin 12,50€ à 12,70€. L'augmentation de la TVA étant finalement effective qu'au 1er avril et non au 1er janvier, reste à voir quand ces tarifs seront mis en place.

Du côté des nouvelles licences, cela commence dès janvier avec trois nouveautés : le shôjo Shirayuki aux cheveux rouges de Sorata Akiduki (6 tomes, en cours), Yu-Gi-Oh ! 5 D's de Kazuki Takahashi et Masashi Satou (3 tomes, en cours) et Le chant d'Appolon, one-shot d'Osamu Tezuka.
Pour février, on retrouve Inio Asano avec sa série Bonne nuit Punpun comptant 9 tomes actuellement.
Puis en mars, Zettai Karen Children de Takashi Shiina (28 tomes, en cours) fera son entrée, suivie en avril par Ratman de Sekihiko Inui (9 tomes, en cours) et I am a hero de Kengô Hanazawa (8 tomes, en cours).
Enfin, l'éditeur a annoncé la sortie des 8 volumes collectors de Naruto, reprenant les 27 premiers tomes comme l'a fait l'éditeur japonais pour fêter les 10 ans de la série au Japon.
L'année 2012 ne sera assurément pas plus calme que 2011 chez Kana.

La plaine du Kantô volume 3

Kongoh Bancho volume 1

Strobe Edge volume 2

Sans même nous dire au revoir

Zatch Bell ! volume 33

Professeur Eiji volume 10

Cat Street volume 8

Bonne nuit Punpun volume 1 japonais

I am a hero volume 1 japonais

Oula...

Explosion de parutions chez Kana, multiplication des licences, sorties doubles... Voilà qui donne un peu une impression de rythme effréné un rien désespéré face à un marché qui peine à faire décoller bon nombre de titres. Et pas sûr que ce soit en augmentant le nombre de parutions que les choses s'arrangent : il m'arrive bien souvent d'avoir besoin de commander un volume en magasin, même quand il s'agit d'une nouveauté, celles-ci se noyant et s'asphixiant entre elles... En même temps, je dois avoir la mauvaise idée de ne m'intéresser qu'à une des (nombreuses ?) séries pas du tout vendeuses, n'étant clairement plus fan des shônen baston qui se multiplient (Quelle idée de vouloir lire Professeur Eiji ou Goyô aussi... Heureusement que Cat Street était bien plus simple à trouver, très bon choix d'ailleurs).
Reste tout de même la collection Made In, qui sait souvent attirer l'œil (en tout cas le mien, quant à celui du gros du lectorat...), sans oublier les essais de Ghibli ou de Tezuka, qui changent un peu, ou les Inio Asano qui savent toucher juste. Alors forcément, l'année 2012 m'intéresse, avec Bonne nuit Punpun, ou Shirayuki aux cheveux rouges, ou même I am a hero... Intéressant donc, mais jusqu'à quand ?

>