RETOUR AU SOMMAIRE

Quelques informations...

Directeur éditorial Adresse postale Date de sortie des premiers titres Tarifs Site web
Stéphane Ferrand 39, rue du gouverneur général Eboué 92130 Issy les Moulineaux
Décembre 1990 De 6,90 à 22,99€ http://www.glenatmanga.com/

Quelques chiffres : en résumé...

Nombre de volumes
sortis en 2011
Nombre de séries
débutées en 2011
Nombre de séries
terminées en 2011
Nombre de séries
en cours au 31/12/11
170 155 mangas
4 romans
1 artbook
2 fan books
7 anime-comics
1 méthode
8 + 3 one-shots 11 (dont 3 commencées en 2011) 38

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
14 20 18 13 16 19
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
9 18 12 12 19 0

Nanja Monja volume 1

A Lollypop or A Bullet volume 2

D.Gray-man Ark

Hotel

Eyeshield 21 volume 37

BTOOOM ! volume 1 japonais

Monocrhome Animals volume 1 japonais

Comme on peut le voir sur le graphique, Glénat continue petit à petit sa montée en puissance en terme de quantité de volumes sorties, passant de 155 en 2010 à 170 en 2011.


Janvier démarre tranquillement l'année avec une première nouveauté, Nanja Monja, une série en 6 tomes de Shizuka Itou.
Le mois de février est une déferlante de 20 sorties, notamment par la parution des tomes 2 à 7 de la réédition de Nausicaä de Hayao Miyazaki, sachant que le premier tome de cette nouvelle version datait tout de même d'avril 2009 (délai d'attente assez long du fait de la durée de validation des éléments par Ghibli, alors très occupé par la sortie d'Arrietty).
On y trouve également deux nouvelles séries : A Lollypop or A Bullet d'Iqura Sugimoto (2 tomes, finie en mai), la mangaka de Variante ainsi que dessinatrice de la version manga de Summer Wars chez Kazé Manga, et Le voyage de Ryu (5 tomes, fini en novembre), un nouveau venu en Vintage, signé Shotaro Ishinomori, mangaka de Cyborg 009 dans cette même collection. Cette dernière série fait d'ailleurs son retour en 2011 puisque le 4ème tome était paru en novembre 2009 et que le 5ème est finalement sorti en janvier 2011, le rythme de parution redevenant alors plus régulier (tous les 2-3 mois).

Mars ne voit aucune nouvelle licence débuter et c'est plutôt du côté des parutions spéciales qu'il faut se tourner puisque c'est l'occasion de découvrir les deuxièmes tomes des romans de Library Wars (dont la version manga est toujours en cours chez Glénat) et The Sky Crawlers, à l'origine du film du même nom de Mamoru Oshii. Sans oublier le guide book de la série D.Gray-man, intitulé D.Gray-man Ark, par Katsura Hoshino.

Il faut ensuite attendre juin pour de nouveaux titres, comme l'anime-comics en deux tomes de One Piece Dead End, ou encore pour rester dans le studio d'Eiichiro Oda, son one-shot Wanted, et enfin Blame ! Gakuen (and so on) de Tsutomu Nihei.
Juillet est l'occasion de se mettre au basket avec le lancement de Dream Team de Takeshi Hinata (en cours au Japon, bientôt 34 volumes).

La rentrée de septembre fait des heureux avec le début de Princesse Sakura, la dernière série en date d'Arina Tanemura (mangaka de The Gentlmen's Alliance Cross chez Kana et Full Moon déjà chez Glénat) toujours en cours au Japon avec bientôt 10 tomes, ainsi que celui de Peace Maker, à ne pas confondre avec la série du même nom de Nanae Chorno parue chez Kami puisqu'il s'agit ici du travail de Ryouji Minagawa (mangaka d'Arms, D-Live !! ou Striker) comptant 8 tomes pour le moment.
En octobre, Boichi, déjà connu par les amateurs de castagne chez Doki-Doki avec Sun-Ken Rock et Space Chef Caisar, entre dans le catalogue Glénat avec son recueil de nouvelles Hotel. C'est également durant ce mois que débute le cinquième cycle des anime-comics de Dragon Ball Z en 5 tomes, sans oublier le tome 3 de la méthode Les kanji en manga toujours par Marc Bernabé.
Enfin, novembre est traditonnellement le dernier mois de parution pour l'éditeur grenoblois, avec cette année son lot de sorties spéciales : les guide-book Bleach Masked et Eyeshield 21 Ballers High consacrés aux séries du même nom, l'artbook D.Gray-man Noche, ainsi que les nouveaux tomes des romans de Library Wars et Taitei no Ken (L'épée de l'Empereur).

Évidemment parmi autant de parutions, on note quelques séries qui s'achèvent, en plus de celles déjà citées : Samouraï Usagi de Teppei Fukushima en termine en février avec le tome 8, Punisher de Jun Sadogawa remballe ses aventures en mai après 7 volumes, Eyeshield 21 de Yusuke Murata et Riichirô Inagaki lâche ses crampons en juin au bout de 37 tomes de matchs, Gunsmith Cats Burst de Kenichi Sonoda lâche enfin son 5ème tome (le 4ème datant d'août 2008), le cycle 4 de Dragon Ball Z s'achève en août au bout de 5 tomes en compagnie du volume 8 d'Honey x Honey de Minami Kanan et enfin Kilari d'An Nakahara range son micro en octobre avec 14 tomes dans les jambes.


Bien sûr, quelques nouvelles licences 2012 ont déjà été annoncées.
On commencera l'année avec la nouvelle série de Junya Inoue (mangaka d'Otogi Matsuri chez Doki-Doki), BTOOOM ! comptant 6 tomes pour le moment.
Boichi reprendra ensuite du service, avec à ses côtés le scénariste Masao Yajima, pour la série Sanctum en 5 tomes. Sans oublier l'arrivée du shôjo Monochome Animals de Ryoko Fukuyama (mangaka de Nosatsu Junkie chez Panini Manga), avec 8 tomes à ce jour.
En février, les amateurs d'anime-comics pourront se jeter sur les deux tomes de l'adaptation du film One Piece Strong World (le seul film de la série sorti au cinéma en France même si sa diffusion a été limitée).

N'oublions pas une sortie à la base prévue pour novembre 2011 et finalement repoussée à novembre 2012. Un sacré délai qu'on comprend mieux quand on explique qu'il s'agit d'un coffret collector intitulé 2001 de Yukinobu Hoshino (mangaka du Trou bleu chez Casterman en 1996) où l'auteur, spécialiste de la S.F., imagine au travers de 19 nouvelles une sorte de suite au film du même nom de Stanley Kubrick. L'objet sera conséquent, deux volumes regroupant 750 pages ainsi qu'un poster et un tirage signé de l'auteur. Seuls 2001 exemplaires seront mis en vente, au prix de 99€. On peut comprendre qu'à ce prix-là, l'éditeur préfère finalement prendre son temps et éviter les erreurs...

Glénat a déjà sorti bon nombre de guides et autres fanbook, on aura donc droit au Color Bleach+ : Bleach Official Bootleg courant 2012, nouveau fanbook officiel de la série de Tite Kubo. On pourra également retrouver D.Gray-man, la série de Katsura Hoshino, avec les romans Reverse, écrits par Kaya Kizaki.

Nausicaä volume 7

Le voyage de Ryu volume 5

Dream Team volume 1

Bleach Masked

Kilari volume 14

Sanctum volume 1 japonais

One Piece Strong World volume 1 japonais

Ouais...

Pas facile quand on fait partie des gros éditeurs tournant à 150-200 volumes par an de ne pas se traîner une image d'éleveur en batterie plutôt que celle d'éleveur en plein air (ok, je suis dans ma période agricole). D'autant plus quand plusieurs directeurs éditoriaux se sont succédés au fil des années, chacun cherchant à imprimer sa patte tout en devant faire avec les choix de son prédécesseur.
Voilà déjà quelques années maintenant que Stéphane Ferrand est aux commandes (depuis l'été 2007) et on commence à en sentir les effets, avec une stabilisation des titres et une petite touche personnelle qui s'imprime timidement. De plus, si l'éditeur a pas mal augmenté ses sorties cette année, avec des mois à 18-20 parutions, ce qui me fait toujours craindre que le marché n'ait pas les épaules assez solides pour digérer ça, je dois reconnaître ne pas avoir l'impression pour autant de me retrouver face à un éditeur mort de soif pédalant comme un taré après une multitude de licences en espérant tomber sur la pépite qui va marcher. Il n'y après tout eu qu'une dizaine de nouveautés, donc pas d'énorme déferlement par rapport à la taille de l'éditeur et ça laisse plus une impression de diversité dans les propositions de lecture, une recherche d'équilibre entre titres calibrés et d'autres un peu plus ambitieux, que de course désespérée après le nouveau Naruto...
Pour ma part, certaines nouveautés de l'année m'ont bien surprise, et j'attends de voir ce que donne BTOOOM ! ou 2001 : malgré un prix relativement rédhibitoire, j'avoue que l'objet est parvenu à titiller ma curiosité. Reste à attendre quelques mois voir ce que ça donne...