RETOUR AU SOMMAIRE

Quelques informations...

Directeur éditorial Adresse postale Date de sortie des premiers titres Sites web
Joanna Ardaillon
Iker Bilbao
15 Boulevard de Strasbourg
83 000 Toulon
Janvier 2003 http://www.soleilmanga.com/
http://www.eros-manga.com/

Collection Tarif
Gothique I Love Japan Jeux vidéo Seinen Shojo Shonen
5,95 à 14,95€

Quelques chiffres : en résumé...

Nombre de volumes
sortis en 2010
Nombre de séries
débutées en 2010
Nombre de séries
terminées en 2010
Nombre de séries
en cours au 31/12/10
103 100 mangas
3 mangas us
25 + 8 one-shots 15 (dont 5 commencées en 2010) 39

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
10 10 8 9 9 8
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
11 5 9 5 11 7

Midnight Secretary volume 1

Catch me

Deus Ex Machina volume 1

Les recettes de la tentation

Valkyria Chronicles volume 1

Mon ciel après les cours volume 5

Le journal intime de Sakura volume 20

Zelda : Phantom Hourglass volume japonais

+C Sword and Cornett volume 1 japonais

Stabilité, c'est le mot qui convient pour parler des sorties Soleil Manga de 2010, avec quasiment le même nombre que pour 2009 : 103. Mais dans le détail, ce n'est sans doute pas le mot stabilité qui convient. Que de nouveautés...


Janvier débute avec un shôjo, Midnight Secretary de Tomu Ohmi dont on avait pu lire le one-shot L'amant de la nuit chez Akiko. La série compte 7 tomes et se termine en décembre.

Autre shôjo cette fois-ci en février avec Fashion Doll de Mea Sakisaka qui se termine après 4 volumes en août. Février toujours pour le lancement de la réédition de Battle Royale de Koushun Takami et Masayuki Taguchi en Perfect Edtion qui devrait tenir sur 5 volumes. Mais seuls deux d'entre eux sont sortis en 2010.
L'offensive Zelda débutée en juillet 2009 se poursuit avec la sortie des deux tomes The Legend of Zelda Oracle of Ages / Seasons d'Akira Himekawa, suivis en avril de The Minish Cap, en mai de The Four Swords Avdenture (deux volumes simultanés). La suite pour 2011.
La collection Eros Manga n'est pas oubliée et février voit la sortie de Catch me de Takahiro Kawamoto.

Retour au shôjo en mars avec Saruyama ! d'Akira Shouko en 8 tomes et place à l'action avec World of Warcraft : Death Knight de Dan Jolley et Rocio Zucchi.

Eros Manga refait parler d'elle en avril avec Love Gome de Takahanada Pon. Accompagné de quelques nouveautés Soleil Manga comme Princess Ai : Rumors from the Other Side de Courtney Love, D.J.Milky et Misaho Kujiradou - il s'agit en fait d'un ouvrage dessiné par Misaho Kujiradou mais scénarisé par un collectif d'auteurs proposant douze nouvelles dans l'univers de Princess Ai - Deus Ex Machina de Wataru Karasuma (3 tomes, en cours) et My E-Girlfriend de Towa Ôshima (5 tomes).

Il n'y a pas que du Zelda qui sort en mai mais également le premier volume de Stray Love Hearts, une série en 5 tomes d'Aya Shouoto.

Passons à juin avec le lancement d'A-Girls de Masahiro Itabashi et Hiroyuki Tamakoshi en 3 tomes ainsi que de Kiss/Hug de Kaco Mitsuki (3 tomes, finie en décembre) et de Jeunes mariés de Ryû Yûhi. Le troisième et dernier tome de cette série devait d'ailleurs sortir en octobre mais a été repoussé à fin novembre pour cause d'une erreur d'impression (des pages imprimées dans le désordre).
Eros Manga revient également pointer le bout de sa culotte avec Les recettes de la tentation de Tiruyoshi.

Eros Manga toujours en juillet avec la sortie de Hot Files d'USI tandis que Soleil Manga propose trois nouvelles séries : Number de Kawori Tsubaki (6 volumes, en cours), Jihai de Toshimi Nigoshi (3 volumes) et Le coffre aux esprits (5 tomes) de Natsuhiko Kyogoku pour le scénario et Aki Shimizu pour le dessin. On avait déjà pu découvrir son coup de crayon dans Blood Sucker (Kabuto), L'escadrille des nuages, Suikoden III et Qwan (Soleil Manga).

Septembre débarque également avec son lot de nouveautés, un Eros Manga intitulé Orange pulpeux par Miho Hirose ainsi que trois mangas estampillés gothique : Chrome Breaker de Chaco Abeno (4 tomes), Di(e)ce d'Otoh Saki et Kana Yamamoto (6 tomes) et Gosick de Kazuki Sakuraba et Sakuya Amano (5 tomes, en cours).

Eros Manga ne chôme pas puisque dès le mois suivant, on découvre le premier volume d'Entre deux de Mizuki Asamori (3 tomes). N'oublions pas non plus le shôjo Love x Mission de Yuri Hasebe (4 tomes).

Enfin, novembre est très chargé en nouveautés avec pas moins de cinq titres lancés : un Eros Manga avec Secret'R de Haruki (3 tomes), ainsi que Vampire Doll d'Erika Kari (6 tomes), Vampire Queen Bee de Chiqusa Takada (4 tomes, en cours) et Valkyria Chronicles d'En Kito (4 tomes). Sans oublier Monochrome Factor de Kaili Sorano (9 tomes, en cours). Une série dont le premier volume était sorti chez Kabuto en février 2008 avant que l'éditeur ne disparaisse.

Trois séries se sont terminées dès janvier : l'Eros Manga Chantage à la fac de Uzuki Nakamura avec son tome 2, Delta Saga d'Aya Tsutsumi avec son tome 3 et Hakoniwa Angel d'Aya Oda et son tome 4.

Un autre shôjo se termine en février, il s'agit de Mon ciel après les cours de Kyoko Kumagai après 5 volumes, suivi en avril d'un autre "girly" manga avec Beauty Pop de Kiyoko Arai avec la sortie de ses 10 volumes.

On continue dans le shôjo avec la fin de Ma petite maîtresse de Yuki Yoshihara en mai après 8 volumes, sans oublier l'Eros Manga 1001 de Takahanada Pon et son tome 2, et on enchaîne avec le 5ème et dernier volume de Sign of Love de Maki Usami en juin.

Le journal intime de Sakura tourne sa dernière page avec son 20ème tome sorti en juillet. Sachant que le titre avait été négocié à ses débuts par le tandem Asuka/Soleil pour leur label Iku Comics, on peut imaginer la difficulté que ça a été de poursuivre la parution une fois Asuka plus dans l'affaire et Iku Comics disparu.
Enfin, un autre manga à la parution difficile s'en sera finalement terminé en septembre, à savoir Qwan d'Aki Shimizu après 7 tomes.

Dans l'année, l'éditeur a refait son site web pour notamment y incorporer un classement de ses titres par collection : Jeux vidéo, Shonen, Shojo, Gothique, Seinen et I love Japan. Pas forcément pratique pour retrouver un titre quand on ne sait pas dans quelle catégorie il est vu qu'il n'y a pas de classement uniquement alphabétique à côté, même s'il y a possibilité de faire une recherche.


Le planning de Soleil Manga ayant toujours une fâcheuse tendance à prendre un peu de temps pour se stabiliser, pas évident de savoir ce qui est prévu pour 2011.
Actuellement est annoncée pour janvier une nouvelle série jeu vidéo en 2 volumes, World of Warcraft : Shadow Wing de Richard A.Knaak et Jae-hwann Kim, déjà annoncée sur 2010 et reportée. En outre, la newsletter de l'éditeur nous apprend un nouveau Zelda, Phantom Hourglass pour février, toujours par Akira Himekawa.
Deux nouveaux shôjo devraient également arriver en février, Seed of Love d'Atsuko Namba (7 tomes) et +C Sword and Cornett de Tama Yugyoji (5 tomes, en cours). Et en avril, ce sera au tour de Lovely Love Lie, le dernier titre de Kotomi Aoki (5 volumes, en cours), déjà connue pour Secret Sweetheart et My First Love.
La collection Gothique ne manque pas de se remplir avec deux prochains titres annoncés, le one-shot Daylight d'Akira Sakamoto et Weiss Side B de Takehito Koyasu et Shouko Oomine (5 tomes, en cours au Japon même si la série y est en pause). Côté Eros Manga, janvier devrait voir sortir Ecchi Gallery de Takumi Kobayashi, déjà lu chez Iku Comics avec Rouge passion. Et la nouveauté 2011 pour la collection hot de Soleil Manga, ce sera l'arrivée du Boy's Love avec pour commencer le one-shot L'amant du jeudi de Sachi Murakami ainsi qu'une série prochainement annoncée. Une nouvelle qui ne fait sans doute pas le bonheur d'éditeurs comme Taifu Comics ou Asuka...

On ne peut néanmoins s'empêcher de remarquer qu'au delà des titres annoncés, il y a encore beaucoup de titres lancés par l'éditeur dont on n'a plus beaucoup de nouvelles. Si on se doute que pour certains, il ne faut plus rien espérer - Spinning Web ou Burning Moon par exemple ne sont même plus sur le site - pour d'autres, la situation semble moins claire : The Tarot Café est de l'aveu même de Soleil Manga une très mauvaise vente et la sortie des deux derniers tomes est assez loin dans leur liste de priorités, sans oublier Full Set, Gothic Sports où ils disent attendre la fin de la série en Allemagne, Deus Ex Machina coincé au premier volume depuis avril 2010, Higanjima et son unique volume de l'année sorti en mai, High School Paradise dont on attend le volume 7 depuis juillet 2009 tout comme Iron Wok Jan R, Larmes de samouraïs en pause depuis août 2009, Rampage, Tie Break (et on ne parlera pas, par décence, du Roi des ronces en version couleur).
L'éditeur assure vouloir achever ses séries mais les plus mauvaises ventes sont de toute façon mises en pause forcée jusqu'à nouvel ordre, au moins le temps de négocier avec les éditeurs japonais notamment en fonction du niveau des ventes.

Fashion Doll volume 4

Saruyama volume 1

Stray Love Hearts volume 1

Le coffre aux esprits volume 1

Monochrome Factor volume 1

Ma petite maîtresse volume 8

Qwan volume 7

Seed of Love volume 1 japonais

Weiss Side B volume 1 japonais

Du mal, du mal...

Je dois reconnaître que les mangas Soleil Manga sont souvent de ceux dont j'ai du mal à dépasser le premier tiers de volume, notamment pour cause de fautes d'orthographe qui arrachent l'œil ou de traduction un peu bancale qui ont du mal à ne pas me faire décrocher très vite. Le fait que leurs titres aient parfois un peu de mal à me parler doit jouer également, forcément : il est plus facile d'être conciliant, dans la limite du raisonnable, avec un titre qui nous passionne qu'avec un titre qui nous tombe des mains...
Qui plus est, la fâcheuse tendance de l'éditeur à écarter très vite certaines séries un peu faiblardes commercialement de ses plannings pour un temps indéterminé a de quoi refroidir bien des ardeurs de lecteur surtout quand on voit derrière la quantité phénoménale de nouveautés qui débutent. On lance beaucoup de séries mais si elles ont du mal à décoller, elles passent tout de suite en queue de peloton. Trouver l'équilibre entre respect du lecteur, pression financière de la direction et exigences de l'éditeur japonais devient rapidement un casse-tête dont personne ne sort vraiment gagnant... Et je crains chaque année un peu plus pour l'avenir de Dorohedoro dont je me demande cette fois-ci si le volume 10 aura le bonheur de se retrouver en librairies ou pas...
Qui plus est, l'éditeur est à fond dans sa tendance gothique dont je ne suis pas forcément preneuse... Pas grave, j'ai de quoi lire ailleurs.
Néanmoins, je n'oublie quand même pas la découverte du Coffre aux esprits dont le premier volume m'a bien tapé dans l'œil. Dommage qu'il soit si difficile de le trouver en librairie (en tout cas, de mon côté).