Les Humanoïdes Associés

RETOUR AU SOMMAIRE

B.B. Project volume 5

a.doll.a  volume 2

Les Humanoïdes Associés ont été extrêmement discrets côté manga en 2010, ne proposant au final qu'un seul volume en décembre, B.B. Project 5 de Kaze et Shonen, annoncé comme le dernier volume du premier cycle.

Certes, on pourrait ajouter à cela le premier volume de Linked par Mathieu Esteban, Nau et Maria Llovet en janvier 2010 en collection Graphic Novels mais le format 19x26 n'incite pas trop à le considérer dans la catégorie manga même si la limite n'est évidemment pas claire, rendue d'autant moins évidente avec les multiples changements effectués par les Humano sur leurs séries.
Sanctuaire Reminded, devenu Sanctuaire Redux, a lui aussi poursuivi sa parution, ce qui n'est guère le cas des anciens Underskin (devenu Ecube) ou Lolita HR (a.doll.a) dont l'avancement en BD classique n'est donc guère plus engageant qu'en collection manga...
Pour 2011, l'éditeur ne parle que de la suite d'Omega Complex par Shonen et Izu dont le volume 3 ne cesse d'être repoussé... Il est désormais prévu pour juin 2011.

La collection Global Manga est en tout cas définitivement morte en cette année 2010. Le site web dédié a totalement disparu de la toile, exit donc le Shogun Mag Online après 6 numéros en 2009, et les quelques séries encore en cours en 2009, Kairi, Pen Dragon, e-Dylle, Vairocana, Satori, ne donnent plus aucun signe de vie.
Après demande auprès de l'éditeur, voici ce qu'il en est : e-Dylle ne connaîtra pas de volume 2 - Kairi, Pen Dragon et Vairocana sont suspendues jusqu'à nouvel ordre - la série Shin pourrait arriver chez un autre éditeur puisque les droits ont été rendus à l'auteur - la suite de Satori est prévue pour mai 2011. Et rien n'est prévu pour a.doll.a, Alter et Lohris de Dawnhills.

Linked volume 1

e-Dylle volume 1

Z'avez un clou ?

L'année 2009 l'avait déjà fait comprendre, l'année 2010 le confirme... L'opération Shogun se sera soldé par un joli fiasco pas forcément complètement mérité même s'il semblait clair qu'il y avait un gros problème de cohérence et d'organisation derrière une telle entreprise sans doute trop ambitieuse. Résultat, la majorité des séries sont totalement abandonnées, toute allusion à Shogun a disparu discrètement et les quelques lecteurs à l'époque enthousiastes sur le site de la collection doivent être bien déçus aujourd'hui. Dommage, il y avait du potentiel...