RETOUR AU SOMMAIRE

Quelques informations...

Directeur éditorial Adresse postale Date de sortie des premiers titres Tarifs Site web
Jérôme Martineau 45 rue Broca
75005 Paris
Avril 2005 4,95 à 14,95€ http://www.mangakami.com/

Quelques chiffres : en résumé...

Nombre de volumes
sortis en 2009
Nombre de séries
débutées en 2009
Nombre de séries
terminées en 2009
Nombre de séries
en cours au 31/12/09
16 6 mangas
8 manhwa
2 mangas français
4 0 24

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
2 3 2 4 3 1
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
1 0 0 0 0 0

L'heure entre chien et loup 2

Stix 1

Plus les années, plus Kami s'enfonce... Plus que 16 sorties à noter pour 2009.



Si nombre de séries ne montrent pas le bout de leurs nouveaux volumes depuis des lustres, cela n'empêche pas l'éditeur de lancer des nouveautés.
En janvier, on peut ainsi découvrir le manhwa L'heure entre chien et loup en 3 volumes signés You Na.

En février, nouveau manhwa avec Raiders de Park Jin-jun comptant 5 volumes en Corée à ce jour.

Et ça continue en mars avec encore un manhwa, Jack Frost de Go Jin-ho (5 tomes pour le moment) ainsi qu'un nouveau Yôma, un manga made in France, Stix de Tadjah / Digard / Richard. Et ça s'arrête là niveau nouveautés.

En juillet, dernière sortie à ce jour, avec le volume 3 du Sang du loup. A croire que les éditeurs qui vont mal se tournent toujours vers la Corée avant de trépasser...

Quel avenir pour Kami désormais ? Sans doute aucun. Voilà des mois que rien ne semblait aller chez eux, encore un éditeur parti par la toute petite porte.

Jack Frost 2

Le sang du loup 3

"Toc toc... (bruit de porte qui grince)... Youhou ? Y a quelqu'un ? Wahh, y en a des toiles d'araignées... Et regarde-moi cette couche de poussière...". Voilà sans doute ce que dirait un explorateur assez hasardeux en entrant dans les bureaux de l'éditeur Kami. Un éditeur qui n'a jamais brillé par ses qualités d'adaptation ou son planning, toujours totalement fantaisiste, des séries abandonnées du jour au lendemain, sans compter une communication passant en quelques mois de limitée à inexistante. Quand on voit sur le blog d'un auteur de la collection Yôma - peut-être la dernière chance pour Kami de rester à flot... ? - qu'il n'arrivait même plus à joindre un responsable et ce depuis fin 2008, ça veut tout dire sur le fonctionnement interne d'un éditeur qui n'a apparemment jamais été très intéressé par le manga. Cela donne vraiment l'impression qu'il fallait faire du manga puisque tout le monde en faisait, qu'on a mis à la tête de Kami quelqu'un qui ne souhaitait pas du tout s'en occuper, sans moyen, sans envie. Inutile de dire que ce n'est pas la technique la plus efficace pour s'en sortir durablement. Et comme toujours, ce sont les lecteurs qui en sont les premières victimes.
Très honnêtement, ce n'est pas un éditeur que je regretterai : si certaines séries valaient bien le coup d'oeil, je pense notamment à Aria ou Elemental Gerad pour celles que j'ai pu lire, le travail fait dessus pouvait s'avérer assez médiocre. Sans compter, comme déjà dit, la gestion catastrophique du planning - quand on voit que l'immonde site web officiel n'a même pas de rubrique Planning, franchement... - avec jamais une sortie effective en temps et en heure mais toujours avec trois, six, huit mois de retard, là où tous les autres éditeurs parviennent à suivre relativement bien un planning sur deux mois. On croit rêver...