RETOUR AU SOMMAIRE

Quelques informations...

Directeur éditorial Adresse postale Date de sortie des premiers titres Tarifs Site web
Sylvain Chollet 116 rue des Jonchères
71012 Charnay-lès-Mâcon
Avril 2006 6,50 à 8,95€ http://www.doki-doki.fr/

Quelques chiffres : en résumé...

Nombre de volumes
sortis en 2009
Nombre de séries
débutées en 2009
Nombre de séries
terminées en 2009
Nombre de séries
en cours au 31/12/09
59 7
4 shônen, 1 shôjo, 2 seinen
5 14
8 shônen, 2 shôjo, 4 seinen

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
6 5 5 4 5 5
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
5 5 5 5 4 5

Go ! Tenba Cheerleaders 1

Giga Tokyo Toybox 1

Otaku Girls 1

Broken Blade 1 japonais

L'année 2009 a été celle de la stabilité concernant Doki-Doki, avec cinq sorties mensuelles relativement régulières.



Quelques nouveautés sont évidemment à signaler.
Cela débute dès janvier avec l'énergique Go ! Tenba Cheerleaders de Toshinori Sogabe (l'auteur de T'abuses, Ikkô ! chez Soleil Manga) en 8 tomes et cela enchaîne direct en février avec L'académie des ninjas de Fujihiko Hosono (7 volumes) et Café Dream de Osamu Hiramatsu / Rei Hanagata (5 volumes).

En mars, après les deux volumes de Tokyo ToyBox, le duo Ume revient avec Giga Tokyo Toybox, comptant pour le moment 4 tomes au Japon.

Il faut ensuite attendre mai pour rencontrer la plantureuse Atori de Takuya Tashiro à suivre durant 7 volumes.

En juin, on retrouve un auteur déjà lu chez Doki-Doki, Hideyuki Yonehara, mangaka de Full Ahead ! Coco, qui s'est ici lancé dans la réécriture d'une histoire de Tezuka dans Dämons, en 13 tomes.

Enfin, c'est en août que l'on découvre la dernière nouveauté - disponible en avant-première à Japan Expo un mois auparavant - à savoir le déjanté Otaku Girls de Natsumi Konjoh, dont le 6ème tome vient d'ailleurs de paraître au Japon.

Signalons également cinq fins de séries, celle de Reiko the zombie shop de Rei Mikamoto en janvier après 11 tomes, celle de Yamikagishi de Shû Akana / Kazuki Nakashima avec la sortie du 4ème volume en février, celle d'Embryon Road de Hajime Yamamura en mars (7 tomes), celle de Danzaisha d'Ei Itô en juin après 6 tomes et enfin celle d'Otogi Matsuri de Jun'ya Inoue, série en 12 volumes.

Pas grand-chose à signaler autrement, hormis la mise en place d'un nouveau site courant 2009, avec l'éternel lien avec Facebook, devenu apparemment incontournable pour les éditeurs aujourd'hui.



Pour février 2010 est d'ors et déjà prévue la sortie des deux premiers volumes de Broken Blade de Yunosuke Yoshinaga (7 volumes, en cours), mangaka de Rampage chez Soleil Manga.

En mars, ce devrait être au tour de 7 milliards d'aiguilles de Nobuaki Tadano (3 volumes, en cours) tandis qu'avril verra l'arrivée de The Sacred Blacksmith d'Isao Miura / Kôtarô Yamada. (2 volumes, en cours).

Café Dream 1

Dämons 1

Otogi Matsuri 12

Needles 1 japonais

Petit à petit, Doki-Doki semble prendre sa place dans le marché manga francophone. Une place d'outsider pas forcément attendu mais qui montre qu'il sait à peu près où il va. Certes, ce ne sera sans doute jamais un gros éditeur à la Kana ou Glénat, certes il ne révolutionnera sans doute jamais le manga mais ses titres apportent souvent un peu de fraîcheur dans un univers vite formaté. Franchement, Otaku Girls, ça en jette, non ? Surtout alors qu'on est en plein boum du Boy's Love, voilà une sortie qui tombe à point nommé...
Difficile pour le moment de savoir comment va tourner le catalogue. Les premiers titres annoncés changent un peu le cap, mais si je suis le genre de public à apprécier Le cortège des cent démons ou Shiori & Shimiko, il faut bien se rendre à l'évidence, ça ne vend pas, ça n'intéresse pas. Rien d'étonnant derrière à ce qu'un jeune éditeur se tourne par la suite vers des titres peut-être plus classiques, plus vendeurs, avec adaptation en animés à la clé, histoire de ne pas risquer la banqueroute comme tant d'autres ces dernières années. Et rien ne dit que tout le catalogue va tourner comme ça, il y a sans doute encore bien d'autres titres non encore annoncés qui offriront peut-être des surprises. Doki-Doki reste un éditeur qui me donne envie de lire, ce n'est pas si mal. Si en plus vous m'ajoutez à ça un nouveau site qui ne perd pas en lisibilité et en pratique, avec un joli planning clair et des couvertures à gogo, je suis aux anges...