RETOUR AU SOMMAIRE

Quelques informations...

Directeur éditorial Adresse postale Date de sortie des premiers titres Site web
Raphaël Pennes 3/7 rue Albert Marquet
75020 Paris
Février 2004 http://www.asuka.fr

Collection Tarif
Ladies Ladies Seinen Shojo Shonen Tezuka Yuri
Ladies Lolita Seinen Shojo Shonen Tezuka Yuri
Les tarifs s'échelonnent de 6,50 à 12,00€
selon la collection.

Quelques chiffres : en résumé...

Nombre de volumes
sortis en 2009
Nombre de séries
débutées en 2009
Nombre de séries
terminées en 2009
Nombre de séries
en cours au 31/12/09
127 19 + 10 one-shots
7 shônen, 9 shôjo, 4 seinen,
6 BL, 3 Ladies
13 (dont 3 commencées en 2009) 27
11 shônen, 7 shôjo, 8 seinen, 1 BL

Quelques chiffres : les sorties mois par mois...

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
11 9 9 12 9 13
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
11 10 12 10 10 11

Au temps de l'amour

Lyrical Beads

Révélations

Moonlight 1

Fool on the rock 1

Très cher frère

Secret Girl 5

Le jeu du chat et de la souris 2

Nabari 7

Cantarella 11 japonais

Pilgrim Jäger 6

Eat-man volume 10

Black Lagoon 1 japonais

Silent Love 1 japonais

The Day of Revolution 1 japonais

Asuka poursuit donc sa progression en terme de quantité de volumes puisque l'on passe de 117 volumes à 2008 à 127 cette année. Avec bon nombre de nouveautés, évidemment.



Janvier commence fort avec pas moins de quatre nouveautés : deux one-shots, le Boy's Love Electric Hands de Taishi Zaou et Au temps de l'amour, le dernier Ebine Yamaji qui quitte pour l'occasion la collection Yuri pour la Ladies. Ainsi que deux nouvealles séries, Nabari de Yuhki Kamatani, série toujours en cours au Japon avec 12 volumes pour le moment, et Ikigami de Motorô Mase, dessinateur de Heads chez Akata/Delcourt. Notons d'ailleurs que cette série avait été à l'origine annoncée, sans doute trop vite, chez feu Kabuto voilà quelques années. Elle compte 7 tomes actuellement au Japon.

Un Lolita fait son apparition en février, à savoir Lyrical Beads de Yuki Fujine, sans oublier le lancement en grandes pompes de Vampire Hunter D de Hideyuki Kikuchi / Saiko Takaki, une série conjointement produite entre les USA et le Japon avec pour le moment 4 volumes. Notons d'ailleurs qu'il était au départ prévu que le premier volume soit vendu avec une jaquette réversible, présentant d'un côté l'illustration de la couverture japonaise, de l'autre l'américaine. Mais l'éditeur japonais a finalement refusé la demande d'utilisation de sa couverture, laissant donc uniquement l'illustration américaine.

En mars, un nouveau Boy's Love débarque, Révélations de Tamaji Fuji, ainsi que le début du vrombissant Initial D, la déjà longue série de Shuichi Shigeno avec 40 volumes au Japon. Enfin, signalons la ressortie de la première série de Setona Mizushiro qui l'a fait découvrir en France, à savoir X-Day qu'Asuka nous propose cette fois-ci en une version intégrale d'un volume.

Avril a aussi droit à son lot de nouveaux venus, le chaud Naked Star d'Oh ! Great en collection Pulp !. Mais il n'y a pas que les garçons qui peuvent se rincer l'oeil puisque les amatrices de beaux gosses qui se tripotent peuvent alors se jeter sur les nouvelles séries Yellow de Tateno Makoto en 4 tomes - finie en octobre - et Silver Diamond de Shiho Sugiura, sortie dans les autres pays comme un yaoi mais que l'auteur a tenu à voir paraître en collection Shôjo chez Asuka. 18 volumes sont déjà parus au Japon.

Mai est plus calme puisqu'il n'y a que deux nouveautés : le shôjo Trill on Eden de Fujita Maki comptant 7 volumes pour le moment et le vampiresque Moonlight de Masaki Wachi / Yuu Tachibana avec 4 tomes au compteur actuellement.

Reprenons un rythme de croisière plus rapide en juin avec un nouveau shôjo, Fleurs bleues de Takako Shimura qui compte 4 volumes pour le moment, la suite de Battle Club, intitulée très logiquement Battle Club Second Stage, toujours signée Yuji Shiozaki en 3 tomes, sans oublier deux one-shot, le Boy's Love Student Affair de Row Takakura et Hokuto no Ken La légende de Julia de Kasai Akimi / Tetsuo Hara / Buronson.

Juillet, mois de Japan Expo, est encore plus festif avec notamment sans doute le dernier Lolita, Tu es à croquer ! de Yaya Sakuragi, la toute nouvelle série de Setona Mizushiro Black Rose Alice, le retour de Chihiro Tamaki, auteur de Walkin' Butterfly, avec Fool on the rock en 4 tomes et enfin le Boy's Love No Money de Tohru Kousaka / Hitoyo Shinozaki comptant 8 tomes actuellement.
Mais n'oublions pas non plus un des événements de Japan Expo à savoir le lancement du magazine BexBoy, en référence au magazine Boy's Love de Libre Shuppan au Japon. Au programme pour 4,95€, le premier chapitre de neuf séries dont le très chaud Viewfinder d'Ayano Yamane qui pousse d'ailleurs à proposer le magazine sous plastique. C'est en novembre que le site officiel du magazine est mis en ligne.

Le mois d'août est plus calme avec simplement le lancement de Nude Fruits de Miyuki Kitagawa, mangaka de Forbidden Love chez Akiko, une série en 3 volumes qui se termine en décembre.

Trois nouveautés sont au programme de la rentrée de septembre, le pavé Très cher frère de Riyoko Ikeda ainsi que le premier volume de High School Samuraï 1 de Yuu Minamoto - 11 volumes, en cours - et Private Prince de Mako Enjoji en 5 tomes.

Octobre voit sortir le premier volume de Guinsaga, adapté des romans de Kaoru Kurimoto, décédée il y a quelques mois, avec le dessin de Hajime Sawada qu'on a déjà pu découvrir avec Bloods of Matools chez Ki-oon.

Enfin c'est en novembre que la dernière nouveauté de l'année se fait connaître, à savoir 100% Doubt !! en 6 tomes de Kaneyoshi Izumi, à une époque annoncée chez Akiko.

Si des séries commencent, d'autres se terminent évidemment. Dès janvier, c'est Battle Club de Yuji Shiozaki qui tire sa révérence après 6 volumes.

En février, c'est au tour de deux séries d'en finir, Secret Girl d'Ako Shimaki en 5 volumes et Unordinary Life d'Aoi / Yukari Yashiki après 3 tomes, sachant que le 3ème tome n'est d'aillleurs apparemment toujours pas sorti en relié au Japon... Un tome plus épais que les précédents, alors vendu 9,95€ au lieu de 8,50€.

Avril voit se finir Walkin' Butterfly de Chihiro Tamaki avec la sortie de son 4ème volume ainsi qu'Ergo Proxy de Yumiko Harao avec 2 tomes.

Il faut ensuite attendre juin pour voir sortir le 5ème et dernier tome de My Otome de Noburu Kimura / Ke-etsu Sato.

Les amateurs de la collection Pulp ! disent ensuite au revoir à Peach ! d'U-jin en août avec la parution du 10ème volume.

Puis c'est en novembre que Dorothéa de Cuvié en termine avec son 6ème tome, sans oublier la réédition du Jeu du chat et de la souris de Setona Mizushiro : le premier volume, à l'époque présenté comme un one-shot, de ce yaoi était sorti en mai 2008. Entretemps, la mangaka avait repris son petit couple pour lui proposer une suite, permettant ainsi la ressortie du premier volume, agrémenté d'un chapitre inédit, ainsi qu'un second, Asuka nous sortant donc les deux en même temps.

Enfin, trois séries se terminent en décembre, Le Chevalier d'Eon après 8 tomes signés Tou Ubukata / Kiriko Yumeji, Nude Fruits déjà signalée, et Shin Angel d'U-jin avec son ultime 5ème volume. A noter d'ailleurs qu'U-jin ne s'est pas arrêté là puisque qu'une série appelée Angel 2nd season est en cours au Japon.



En mars, mauvaise nouvelle tarifaire puisque l'éditeur annonce que ses mangas à 7,95€, une bonne partie de son catalogue, passent à 8,50... Pour finalement un peu amoindrir le choc commercial en juin avec l'annonce d'une nouvelle tarification à 7,95 pour certains des mangas passés au nouveau tarif, à savoir Nabari, Moonlight et Fool on the rock ainsi que les Boy's Love.

Autre nouvelle désagréable en novembre cette fois-ci avec l'annonce de fin de commercialisation de certains titres. Jusque là, rien d'anormal, sauf quand on regarde la liste : X Day édition simple, Cantarella, S, Lovemaster A, KoiKoi 7, Hungry Heart, IWGP, Alien Nine, Blackjack le médecin en noir (Remake Version Shonen), Guide Phénix du manga, Ray, Eat-Man, Monster Collection, Pilgrim Jager, Chrono Crusade, Leviathan, Junk Record of the last hero, Love My life, Free Soul, Sweet lovin baby, Sur la nuit, Body and soul, Entre les draps, Piece of cake et pour finir l'intégralité de la collection Lolita.
En effet, Cantarella est toujours en cours au Japon où après une suspension de plus de quatre ans, la mangaka travaillant sur Crown, un 11ème volume est paru en décembre 2009. Or, cette série disparaît apparemment du catalogue d'Asuka... On peut sans doute l'oublier définitivement.
De même, qu'en est-il pour Eat-man ? On le savait déjà, la série se vendait mal, suspendue en août 2006 après 8 tomes alors qu'elle en compte 19, pour finalement revenir en septembre 2008 après négociations avec l'éditeur japonais et promesse de la finir correctement. Une promesse sans doute non tenue puisque les 10 tomes parus disparaissent là aussi du catalogue...
Quant à Pilgrim Jäger, j'ai cru comprendre que le volume 6 correspondait à la fin du premier cycle, on ne verra sans doute jamais le ou les suivants.
Notons également la disparition de Piece of cake de George Asakura, déjà invisible dans le catalogue du site officiel et donc annoncée comme en fin de commercialisation. Piece of cake, qui compte 5 volumes au Japon, n'a vu que ses deux premiers opus sortir chez Asuka, dans une qualite d'adaptation apparemment peu appréciée par l'éditeur japonais qui demande à ce qu'ils soient refaits pour que la série puisse se poursuivre en 2008 comme l'annonce Asuka. Il faut croire que non, finalement...
Enfin, la collection Lolita semble définitivement oubliée après le dernier one-shot sorti en juillet 2009. Appremment, si les premières sorties avaient plutôt bien marché, les ventes baissaient à chaque nouvelle parution, peut-être à cause d'un schéma quelque peu répétitif qu'on retrouvait à chaque fois...

Il faut dire qu'Asuka connaît encore des mois tourmentés. Après son rachat en 2007 par Kaze, permettant ainsi de proposer des sorties conjointes des animes et de leur adaptation manga, l'éditeur voit encore son avenir se modifier avec cette fois-ci le rachat de Kaze par les éditeurs japonais Shueisha et Shogakukan en août 2009.
Ainsi, début 2010, Asuka devrait disparaître au profit de Kazé Manga. Ainsi toutes les collections Asuka passeront sous Kazé Manga, hormis la collection Boy's Love qui devrait rester donc Asuka.
Deux nouvelles collections devraient voir le jour, Shônen Up, proposant des séries à mi-chemin entre le shônen et le seinen en trimestriel à 6,95€, ainsi que Game, a priori des mangas adaptés de jeux. Il faudra sans doute attendre quelques semaines pour voir réellement ce que que cela donnera pour le lecteur. Le fait que le site web d'Asuka ne bouge plus depuis fin novembre n'est sans doute pas dû à rien... Il suffit d'ailleurs de jeter un oeil du côté de http://www.kaze-manga.fr/



Avec cette nouvelle collection Shônen Up, deux nouvelles séries sont d'ors et déjà annoncées : Embalming de Nobuhiro Watsuki, le dernier titre en cours de l'auteur de Kenshin, avec déjà 3 volumes au Japon, et le retour de Black Lagoon de Rei Hiroe, une série qu'on trouvait déjà chez Kabuto voilà quelques années avant que l'éditeur ne disparaisse. Black Lagoon revient donc, avec une réédition de ses premiers tomes et sa suite inédite en France. Autre retour annoncé, celui de Rainbow de George Abe / Masasumi Kakizaki, dont 13 tomes étaient là encore déjà parus chez Kabuto.

Autre titre à découvrir, du côté du Boy's Love avec Silent Love de Hinako Takanaga, un titre prépublié dans le magazine BexBoy d'Asuka. Ainsi quatre autres titres sont prévus pour le premier trimestre 2010, tous découverts dans BexBoy : Hey, Sensei ! de Yaya Sakuragi, Do you know my detective ? de Hirotaka Kisaragi, Viewfinder d'Ayano Yamane et Whispers de Bohra Naono. Seuls Silent Love et Viewfinder resteront prépubliés dans le magazine, les autres seront remplacés par d'autres séries dès le numéro 4 à paraître fin janvier : Vanilla Star de Kano Miyamoto, Muze no gakuen de aou de Makoto Tateno, Michizure Policy de Ren Kitakami, Lovers doll de Kazuhiro Mishima.

Côté Pulp !, Junk Stories d'Oh ! Great est annoncé pour janvier. En collection Shôjo, c'est The day of revolution de Mikiyo Tsuda - auteure de Princess Princess chez Kami et de Color sous le nom d'Eiki Eiki déjà chez Asuka - qui ouvrira le bal des nouveautés 2010.
On devrait également finir par découvrir la réédition du Roi Léo d'Osamu Tezuka, déjà parue chez Glénat et qu'Asuka a déjà reporté quelques mois.

On parle également de la sortie prochaine de Freesia de Jiro Matsumoto (12 tomes), de High School Men's de Kaneyoshi Izumi (6 volumes, en cours), de Shiki de Fuyumi Ono / Ryu Fujisaki, auteur de Hôshin (6 volumes, en cours), de Clothroad de Hideyuki Kurata / Okama, auteur de Cat's World chez Vegetal/Soleil (8 volumes, en cours) et de Dengeki Daisy de Kyôsuke Motomi (5 volumes, en cours). Des titres sortis tout droit des catalogues Shogakukan/Shueisha, bien évidemment... Une news sur le site d'Asuka datant du 24 décembre présente d'ailleurs les futurs logos Kazé Manga.

Ikigami 1

Vampire Hunter D 1

Silver Diamond 1

Fleurs bleues 1

Nude Fruits 1

Guinsaga 1

Ergo Proxy 2

Le Chevalier d'Eon 8

X-Day 2

Eat-man 10

Piece of cake 2

Embalming 1 japonais

Rainbow 1 japonais

Viewfinder 1 japonais

Dengeki Daisy 1 japonais

Que va-t-il donc rester d'Asuka d'ici deux mois ? On est bien loin des ambitions de février 2004, à savoir se rapprocher du style d'Akata... J'avoue que je m'étais bien mise à quelques-unes de leurs nouveautés 2009. Si bon nombre de séries - notamment les adaptations manga d'animes Kazé et autres cross-marketing qui me laissent totalement de marbre vu comme je me balance royalement de l'animation japonaise côté séries - ne m'interpellent pas le moins du monde, il y en a d'autres comme Ikigami, Fleurs bleues, Très cher frère, Black Rose Alice, Walkin' Butterfly qui m'ont bien éveillé la curiosité, chose pas si facile aujourd'hui avec plus de 120 volumes par mois. Et j'espère sincèrement qu'en devenant Kazé Manga, on ne perde pas tout ça pour simplement se retrouver avec des séries basiques sans réel investissement derrière, du bon gros shônen qui castagne, du shôjo ras les paquerettes...
Je m'interroge également sur l'avenir de la collection Boy's Love : tout le reste passe chez Kazé Manga, sauf celle-là ? Sachant en plus que le Boy's Love, ça n'a jamais été le genre de sorties des éditeurs Shogakukan et Shueisha... Quand on voit que des séries à la base annoncées comme menées à leur terme comme Cantarella ou Eat-man sont maintenant apparemment dégagées, c'est bien qu'il y a une logique derrière tout ça qui a changé au fil des rachats... Restera-t-il donc une âme Asuka derrière Kazé Manga ?